lundi 24 août 2015


Sansonnets, un cygne à l'envers. Cent sonnets insignes allant vers...
Pierre THIRY.
Editions Books On Demand.
120 pages

Résumé:

Pierre THIRY a inventé pour nous cent sonnets qu'il a regroupé dans ce petit recueil. Ils les a écrit au fil de ses envies, n'importe où, quand il avait du temps: à l'arrêt d'autobus, sur le quai d'une gare, une terrasse de café, en forêt, sous la pluie ou en écoutant des sansonnets au-dessus de l'étang des cygnes... Ouvre, explore et tu verras.

Mon avis:

Amoureuse des livres depuis ma plus tendre enfance, j'aime m'aventurer dans des genres littéraires différents de ce que j'ai l'habitude de lire et découvrir de nouvelles choses.
C'est donc tout naturellement, que j'ai accepté de recevoir un des livres de Pierre THIRY, composé de cent sonnets.

N'étant pas une grande amatrice de poésie (les seuls souvenirs que j'en garde, sont les fables de La Fontaine que j'avais appris par cœur à l'école primaire) je ne savais pas si j'allais apprécier ma lecture ou non. Mon avis sera en demi-teinte. N'ayant pas réussi à me réconcilier avec ce genre, j'ai néanmoins beaucoup apprécié certains de ses sonnets tels que Complainte qui parle d'amour, l'émouvant Ophélie, ou l'araignée que j'ai trouvé assez drôle.
J'ai apprécié le fait de retrouver des thèmes complètement différents, on a ainsi l'impression de se promener avec lui, dans la rue, en ville ou à la campagne. Il met également en avant des personnages célèbres de l'Histoire comme Gustave Flaubert, ou des personnages de roman tel qu'Arsène LUPIN.

De plus, sur quelques sonnets, la première lettre de chaque vers forme un mot en rapport avec le sujet proposé et j'ai trouvé ça vraiment original et très bien fait, car ça ne doit pas toujours être facile d'y arriver. C'est un petit livre qui se lit et se comprend très facilement, puisqu'il s'agit de sonnets comportant 14 vers, dont 2 quatrains et 2 tercets, que l'on peut lire dans le désordre au gré de nos envies. Les rimes sont très bien choisies et apportent de la légèreté à l'ensemble. La couverture est très jolie et prête au sourire, car le titre est composé d'un jeu de mots associé à l'image du cygne, que l'on retrouve également à l'intérieur du livre.

Un des points que j'ai un peu moins aimé, est peut-être la répétition de vers dans plusieurs sonnets, ce qui était voulu bien sûr, mais je n'en ai pas compris la nécessité, ils apportaient de la longueur à certains moments.

Pour conclure:
Je conseille ce livre à tous les amateurs de poésie qui sauront être charmé je n'en doute pas, par ces quelques vers, mais aussi à tout ceux qui souhaiteraient découvrir ce genre, pour toutes les raisons que j'ai cité plus haut.
Je reste très admirative du phrasé de l'auteur et le remercie encore pour cette découverte, même si je n'arrive pas à être touché comme il le faudrait par ces belles envolées lyriques.

Ma note: 13/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire