mardi 15 décembre 2015

Les Incroyables et périlleuses aventures de Gabriel Latulipe, tome 1: l'alchimiste du mal.
Benjamin  FAUCON.
Editions ADA
336 pages.

Résumé:

Gabriel Latulipe, jeune garçon rêveur et amoureux de la nature se fait régulièrement moquer et harceler par une bande de voyous de son école. Un jour, en voulant échapper à cette bande de brutes, il se réfugie dans les buissons épineux d'une roseraie située non loin de chez lui. Il va alors franchir les portes d'un autre monde, où la nature sacrée peut se révéler dangereuse pour tout êtres s'approchant d'un peu trop près des terres interdites.

Mon avis:

Lorsque Benjamin Faucon m'a proposé de lire le premier tome de sa série Les incroyables et périlleuses aventures de Gabriel Latulipe, j'ai accepté avec plaisir bien que ce ne soit pas mon genre de prédilection. Mais l'idée de se retrouver dans un monde inconnu, enchanteur et totalement énigmatique m'a plu.

Dans ce roman on fait la connaissance de Gabriel Latulipe, un jeune garçon qui a souvent la tête dans les nuages et dont le passe-temps favori est de contempler la nature et les animaux. A cause de cela d'ailleurs, il subit régulièrement les moqueries de ses camarades, qui ne manquent pas une occasion de le harceler, comme c'est souvent le cas de la part de Tommy, le caïd de l'école et de sa bande.
C'est un personnage que j'ai tout de suite apprécié et que j'ai même pris en pitié. Le voir souvent en larmes, tellement impuissant et totalement terrorisé par ces gamins à chaque fois qu'il se rend en classe, m'a touché.

Pourtant, un soir dans son malheur, la chance va lui sourire. En voulant leur échapper il va traverser une roseraie qui va le mener dans un endroit étrange, un lieu rural, fait de vallons, de prairies et de forêts, qu'il ne reconnait pas. Dans l’impossibilité de rebrousser chemin, il va se retrouver piégé dans ce nouveau monde et va finir par intégrer une nouvelle école: l'Académie des sciences et de la nature. C'est là-bas qu'il va faire la rencontre de son compagnon de chambre Mathieu, qui va devenir par la suite son ami.
Mathieu est un personnage tout aussi attachant, bien que moins téméraire et plus peureux que Gabriel. Il est tout de même assez courageux, mais surtout très loyal envers Gabriel, qui arrive facilement à le convaincre de s'embarquer avec lui dans des aventures rocambolesques.

J'ai été captivée par l'ambiance de ce roman qui m'a beaucoup fait penser à la saga Harry Potter.
Plusieurs petites similitudes m'ont rappelé cette série jeunesse que j'avais beaucoup apprécié à l'époque. Comme dans les livres de J.K Rowling, on a pour décor une école ancienne dans un château où enseignent des professeurs qui inspirent plus ou moins confiance et sympathie, entourée d'une sombre et inquiétante forêt, dans laquelle il ne faut surtout pas mettre les pieds. Les élèves passent leur temps libre à jouer à un jeu, qui ne s'appelle pas le Quidditch mais le Fruitball, ou à se promener dans le village en contre-bas, qui ressemble un peu au chemin de Traverse, composé d'auberges, de magasins et autres curiosités consacrés aux plantes.

Pour autant, Benjamin Faucon a réussi à créer un univers qui lui est propre, autour de la nature qui s’avère tout aussi attirante que dangereuse. Les jeune garçons vont d'ailleurs en faire les frais à plusieurs reprises, car ils vont bien entendu, poussés par leur curiosité, pénétrer à l'intérieur des terres interdites. Une fois là-bas, ils vont faire une découverte bouleversante qui pourrait mettre en péril la tranquillité de tous les habitants du royaume.

La seule chose que je reproche à ce premier tome, c'est le manque de sensibilité de Gabriel envers ses parents. Il y a très peu de passages ou pratiquement pas où il pense à eux, à son ancienne vie dans le monde réel. Je suis étonnée qu'ils ne ressente pas de manque, de besoin de les voir, alors qu'ils avaient l'air de bons parents et surtout qu'il ne cherche pas à savoir comment retourner chez lui, même si je comprends qu'il n'ai pas envie de revoir ses camarades de classe. J'espère que le deuxième tome répondra un peu plus à mes questions à ce niveau là.

En bref, vous entrez au cœur de la nature, dans un monde fantastique à la fois inquiétant et apaisant. Un savant mélange entre Harry Potter et le monde de Narnia, qui aborde en plus d'une jolie manière les thèmes de la cupidité et de l'écologie, que je vous conseille fortement.

Pour conclure:
J'ai apprécié ma lecture qui m'a complètement évadé dans un univers magique et verdoyant. Bien que jeunesse, ce livre a su susciter mon intérêt et me tenir en haleine jusqu'au bout. Je remercie donc beaucoup Benjamin Faucon pour cet envoi. Je compte bien évidemment lire la suite, car la fin nous laisse entrapercevoir une menace qui prouve que tout est loin d'être fini.

Ma note: 16/20.

2 commentaires:

  1. Il fait partie des livres qui me font bien envie dans les sorties de début 2016, et ton avis me conforte dans mon choix. En plus, je trouve la couverture très jolie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai bien aimé, si tu aimes le Fantastique je pense que tu aimeras aussi. Et puis ça change de tout ce que j'ai lu jusqu'à présent.

      Supprimer