vendredi 15 janvier 2016

Seconde chance.
Danielle Steel.
Editions Presses de la cité.
246 pages.

Résumé:

Rédactrice en chef de Chic, grand magazine de mode new-yorkais, Fiona Monaghan mène une vie excitante entre sa maison de Manhattan et les défilés de haute couture en Europe. Avec ses armoires remplies de vêtements, son vieux bouledogue et son homme de maison pakistanais, la jeune femme est parfaitement heureuse. Jusqu'à ce que, par une journée caniculaire de juin John Anderson pénètre dans son bureau... Après un dîner particulièrement agréable, Fiona l'invite à Paris, où ont lieu les défilés d'été. Dans la ville la plus romantique du monde, entre la magie des podiums et les promenades sur les quais, leur relation prend un tour nouveau et, à leur retour à New York, les choses s'accélèrent. Alors que Fiona a toujours refusé de partager son domicile, elle accepte que John, qui a perdu sa femme quelques années auparavant, s'installe chez elle. Tout commence à se gâter lorsque Fiona fait la connaissance des deux filles de John...

Mon avis:

Après une lecture difficile sur le sort des juifs pendant la seconde guerre mondiale, j'avais besoin d'une lecture détente et c'est vers Danielle Steel que je me suis tournée, d'autant plus que j'ai encore pas mal de livres de cette auteure dans ma Pal.

Seconde chance est l'histoire de Fiona, une femme de 40 ans, rédactrice d'un grand magazine de haute couture, qui ne vit que pour son travail. Ayant eu des relations difficiles avec son père puis ses beaux-pères quand elle était enfant, elle a du mal à faire confiance aux hommes. C'est pourquoi, elle a toujours vécu seule avec son chien, qui est devenu pour elle un substitut d'enfant. Elle a un rythme de vie assez fou, ponctué de déplacements professionnels fréquents et de soirées avec la jet set du monde entier. Un jour pourtant, elle rencontre John, directeur d'une grande agence de publicité, qui va bouleverser son mode de vie et ébranler ses convictions.

C'est un livre que j'ai lu en une journée. La plume de Danielle Steel est toujours aussi fluide et agréable, même si j'ai trouvé l'intrigue de celui-ci assez banale et pas très originale. J'ai des difficultés d'ailleurs à dire si j'aime vraiment cette auteure ou non. D'un côté elle peut écrire des romans incroyables, tel que Souvenirs d'amour que j'ai adoré et de l'autre on trouve dans sa bibliographie des livres moins intéressants, plus courts aussi et donc peut-être moins bien développés.
Dans le résumé on nous présente l'histoire comme un coup de foudre qui va virer au drame. Alors oui effectivement leur relation va finir par mal se terminer, mais je m'attendais à plus d'actions, de méchanceté de la part des filles de John et de leur gouvernante. Ce sont de véritables maquerelles, abominables et mesquines, qui n'aiment pas Fiona et voient cette aventure d'un mauvais œil. Elles ont vraiment envie de les séparer car elles sont encore profondément attachées à la femme de John, qui est morte deux ans plus tôt. Mais j'ai trouvé que leur comportement acerbe n'était pas assez révélé dans le roman. Il y a une seule scène réellement où l'on côtoie les trois femmes et où l'on voit leurs réactions vis à vis de la nouvelle compagne de John, sinon l'auteure se contente de nous en parler de temps en temps, lorsque Fiona se confie à Adrian son collègue et meilleur ami.

J'ai apprécié le personnage de Fiona qui est souvent surmené par son travail et est constamment à la recherche de la perfection, mais qui sait quand même lâcher prise de temps en temps en organisant des soirées chez elle avec tous ses amis et connaissances de ce milieu irréaliste qui est la mode. On sent qu'elle a en elle de profondes blessures liées à son enfance et aux hommes avec qui elle a vécu quand elle était petite et qu'elle ne veut pas se lancer dans une histoire d'amour, qui pour elle se terminera forcément mal de toute façon. Du coup j'ai trouvé surprenant qu'elle tombe si facilement dans les bras de John, alors que l'on nous l'avait présenté comme quelqu'un d'indépendant, obstiné, sûre d'elle et de ses choix.
J'ai encore plus aimé le personnage d'Adrian, qui est pour moi le super bon copain, qui lui est d'une grande aide dans ses décisions concernant sa vie personnelle. Il est toujours d'une grande écoute pour elle et lui permet d'ouvrir les yeux sur certaines choses, dans sa façon de traiter John par exemple, qu'elle ne voit pas toujours.

Pour conclure:
Un roman qui se lit très vite, que je vous conseille surtout si vous avez envie d'une histoire pour vous détendre après une lecture difficile par exemple. Passé la moitié du roman, on est étonné de certaines décisions prises par les personnages, mais ne vous attendez pas non plus à un suspens incroyable, surtout que la fin est assez prévisible et sans surprise.

Ma note: 9/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire