mercredi 21 octobre 2015


ABC contre Poirot.
Agatha Christie.
Editions Le Livre de Poche Jeunesse.
377 pages.

Résumé:

Hercule POIROT reçoit un jour à son domicile une lettre d'un mystérieux ABC le défiant de résoudre l'énigme qui se déroulera le 21 juin à Andover. Le 22 dans cette ville, une vieille dame du nom de Asher est découverte assassinée dans son magasin. Sur les lieux du drame les policiers retrouvent un indicateur ABC de chemin de fer.
Plusieurs jours plus tard une autre lettre survient ainsi qu'un nouveau meurtre. Celui d'Elisabeth Barnard à Bexhill, étranglée etc toujours la présence d'un indicateur à proximité.
Peut-être l'assassin désire-t-il faire tout l'alphabet? Et pourquoi les lettres sont-elles adressées à Poirot? Le criminel serait-il un fou qui aurait une manie de l'alphabet? Et surtout, quel lien existe-t-il entre les victimes?

Mon avis:

J'ai acheté ce roman d'Agatha Christie il y a quelques mois déjà, car Emilie de la chaîne MilyxLecture avait beaucoup aimé et moi même, adorant en règle générale ses enquêtes, j'étais curieuse de découvrir qui était ce mystérieux ABC.

Tout d'abord, je dois dire que j'ai énormément apprécié le travail des Editions Le Livre de Poche Jeunesse. Les nombreuses illustrations que comportent le roman m'ont permis de rentrer facilement dans l'histoire. Je pouvais visualiser le visage des personnages et leurs expressions, les lieux... et j'ai trouvé du coup que ça apportait un petit plus au scénario.

Agatha Christie encore une fois a réussi à m'étonner car je n'ai pas deviné l'identité de l'assassin.
Il faut dire qu'Hercule Poirot a bien eu du mal lui aussi, Ă  trouver le coupable.
Tout au long du livre, on en apprend très peu sur ce qu'il sait ou ne sait pas, on a l'impression qu'il est un peu perdu. Les crimes s'enchaînent sans qu'il ne semble y avoir de liens entre eux.

Le meurtrier s'amuse d'ailleurs de la perplexité des policiers et des enquêteurs. On se demande comment il fait pour tuer ses victimes, puisque comme la date et le lieu sont annoncés par ses soins, la ville où va être commis le meurtre est surveillée par de nombreux policiers. Au final, il arrive malgré tout à tuer sans se faire voir , même dans des endroits bondés.

Pourtant, Poirot comme à son habitude ne semble pas plus alarmé que ça. Il reste confiant, persuadé que le coupable commettra une faute en leur faveur, à un moment ou à un autre.
Finalement, Ă  la toute fin, il dĂ©voile Ă  la stupeur gĂ©nĂ©rale son identitĂ©. Ce qui prouve qu'il n'a rien perdu de son don pour rĂ©soudre les Ă©nigmes les plus complexes et qu'il assemblait en rĂ©alitĂ© petit Ă  petit, en son fort intĂ©rieur, les pièces du puzzle . On se rend compte que l’assassin est manipulateur et très malin. Il a montĂ© avec brio un scĂ©nario assez admirable, en tentant de faire accuser quelqu'un Ă  sa place.

Pour une fois j'ai vraiment suivi l'histoire avec facilité sans être perdu parmi les personnages. Il y en a très peu au final. Quelques proches des victimes, frère ou sœur, petit ami, on voit souvent les mêmes. Certains sont vraiment coopératifs, d'autres plus sur la réserve et paraissent suspects.
L'ambiance du livre est assez lourde et menaçante, puisque l'on sait Ă  l'avance que l'assassin va encore frapper, mais sans que l'on puisse l'en empĂŞcher, Ă  l'image de Jack l'Ă©ventreur qui terrorisait la population. 

Pour conclure:
Une enquête palpitante malgré un mobile de meurtres somme toute banal, mais le résultat est assez convainquant.

Ma note: 15/20.




















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire