vendredi 27 novembre 2015


Un été sans toi.
Karen SWAN.
Editions Prisma.
590 pages.

Résumé:

Rowena et Matt sortent ensemble depuis la fac. Ils forment un couple heureux, du moins jusqu'Ă  ce jour oĂč Matt lui annonce qu'il part pour un trek de six mois Ă  l'autre bout de la planĂšte, sans elle! Le but Ă©tant d'aprĂšs ses propos, de consolider leur amour.
Perdue et totalement abasourdie, la jeune femme dĂ©cide finalement de ne pas se laisser abattre et quitte l'Angleterre pour les Hamptons. Ce qui devait ĂȘtre qu'un bref sĂ©jour pour son travail va finalement se prolonger tout l'Ă©tĂ©. LĂ -bas, dans cette rĂ©gion huppĂ©e, trois colocataires hauts en couleurs l'attendent et peut-ĂȘtre aussi la rĂ©ponse Ă  ses questions.

Mon avis:

Je remercie Marion pour m'avoir encore une fois prĂȘtĂ© un roman, que j'ai lu finalement assez rapidement malgrĂ© qu'il fasse quand mĂȘme presque 600 pages.
Le titre et le résumé m'ont tout de suite fait penser à de la chick-lit, ce qu'il est bien-sûre, mais je dois avouer que j'ai été surprise de la tournure qu'a pris l'histoire au fil des pages. Mise à part la romance, ce livre renferme une intrigue bien plus profonde qui au final prend presque toute la place.

Le début prometteur m'a tout de suite plu. On rencontre une jeune photographe, Rowena, surnommée Ro, qui se voit du jour au lendemain "abandonnée" par son petit ami Matt, qui a décidé de partir en excursion au Cambodge sans elle. Suite à cette annonce fracassante, elle a l'impression que son bonheur vole en éclats. Elle qui ne se doutait pas une seule seconde que son petit ami avait besoin de faire une pause étouffé par la routine du quotidien, a l'impression que son couple ne va jamais s'en remettre. Elle se demande surtout comment elle va pouvoir vivre six mois sans lui.
La premiĂšre semaine qui suit le dĂ©part de Matt, elle va ĂȘtre complĂštement dĂ©primĂ©e, abattue, malheureuse comme les pierres, alors que lui apparemment, d'aprĂšs les quelques Ă©changes qu'ils ont sur skype, vit cette sĂ©paration temporaire bien mieux qu'elle. Elle dĂ©cide donc de faire comme lui, de ne pas se morfondre et se jette Ă  corps perdu dans le travail. Elle s'envole quelques jours plus tard pour les Hamptons pour rĂ©aliser les photos d'un mariage. Mais elle Ă©tait loin de penser que pendant la rĂ©ception ,elle ferait une rencontre qui va la pousser Ă  rester plus longtemps que prĂ©vu aux Etats-Unis.

J'ai adorĂ© tout de suite Rowena. C'est un personnage qui va Ă©voluer progressivement au fil des pages. C'est une jeune femme bien dans ses baskets comme on dit, qui a tout pour ĂȘtre heureuse. Un mĂ©tier qu'elle adore et un petit ami qui l'aime et qu'elle aime, depuis la fac. Ils ont mĂȘme pour projet de se marier. Suite Ă  l'idĂ©e un peu folle de Matt, Ro est dĂ©semparĂ©e. On s’aperçoit vite que sans lui elle est un peu perdue, qu'elle a besoin de lui au quotidien.
Puis petit Ă  petit, elle se reprend en main. Le changement de dĂ©cor et les nouvelles rencontres qu'elle va faire durant l'Ă©tĂ© vont l'aider Ă  vivre sans Matt Ă  ses cĂŽtĂ©s  et lui permettre de surmonter tant bien que mal l'Ă©loignement. Elle va se rĂ©vĂ©ler plus forte et indĂ©pendante qu'elle s'en serait cru capable. Ses journĂ©es sont bien chargĂ©es entre son travail et ses nouveaux amis qui ont tous eux aussi des problĂšmes personnels.
J'ai adorĂ© ses trois colocataires. Greg, Hump et Bobbi ont tous les trois une personnalitĂ© bien dĂ©finie. On a le bout en train cool, la pimbĂȘche sexy au fort caractĂšre mais trĂšs attachante et le beau gosse BCBG, gentil et doux.
Ro va s'ouvrir aux autres et voir plus loin que le confort sĂ©curisant dont elle se contentait avec Matt. Ses amis, qu'elle considĂšre mĂȘme comme sa nouvelle famille, vont lui ĂȘtre d'un grand soutien, d'autant plus qu'elle va se retrouver au cƓur d'un conflit liĂ© Ă  la prĂ©servation des dunes des Hamptons. Conflit qui va se rĂ©vĂ©ler dangereux puisqu'il va ĂȘtre question de violences, de tentative d’assassinat et de meurtre mĂȘme.

J'ai tellement aimĂ© l'ambiance du roman Ă  la fois inquiĂ©tante, et girly, avec cette bande de jeunes vivants pour un Ă©tĂ© au bord de la plage, dans une station balnĂ©aire huppĂ©e, avec son lot d’insouciances, d'attirances rĂ©ciproques mais refoulĂ©es... Bien qu'elles soient arrivĂ©es tardivement dans le roman, on a des scĂšnes trĂšs romantiques Ă  la fin, que l'on attendait depuis un moment et qui font rĂȘver. Ce que l'on a bien besoin, car les trois quarts du roman sont souvent sombres, tristes, puisque consacrĂ©s assez largement Ă  cette intrigue environnementale dont je ne peux pas trop vous parler pour ne pas vous spoiler.

Pour finir, le seul point négatif que j'ai trouvé à ce livre est le fait d'avoir des passages un peu ennuyants, un peu longs, qui ne nous paraissent pas forcement utiles, comme des réceptions, des soirées ou des événements mondains, auxquels participent nos héros. J'ai un peu décroché au milieu du livre, mais la fin rattrape le tout.

Pour conclure:
C'est un roman qui dĂ©marre fort. L’histoire s'essouffle un peu au milieu du livre, mais heureusement la fin nous satisfait malgrĂ© tout. J'aurais aimer peut-ĂȘtre avoir un peu plus d'amour entre les personnages, ce que l'on attend quand mĂȘme de ce genre de romans. Il pourrait presque au final ĂȘtre relĂ©guĂ© au rang de thriller.
Outre la capacitĂ© de  Karen Swan Ă  mĂ©langer les genres, j'ai beaucoup aimĂ© sa plume fraĂźche, lĂ©gĂšre et romanesque. Je vais d'ailleurs m'empresser de voir si elle a Ă©crit d'autres Ɠuvres, car c'est une auteure qui m'intrigue, dont j'ai du mal Ă  dĂ©finir clairement le style.

Ma note: 16/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire