mercredi 20 janvier 2016

La vie secrète d'une mère indigne.
Fiona Neill.
Editions Pocket.
476 pages.

Résumé:

D'un cĂ´tĂ©, il y a ces mères exemplaires, celles qui prĂ©parent plusieurs gâteaux pour la kermesse de l'Ă©cole, tiennent les stands de chamboule-tout, s'occupent de coudre les costumes du spectacle de fin d'annĂ©e ; ces femmes toujours ponctuelles, pomponnĂ©es, et souriantes en prime ! Et puis de l'autre, il y a ces mamans dĂ©bordĂ©es qui claquent la porte de chez elles en laissant les clĂ©s Ă  l'intĂ©rieur, accompagnent leurs enfants Ă  l'Ă©cole en pyjama et oublient systĂ©matiquement leur goĂ»ter… Lucy appartient dĂ©finitivement Ă  cette deuxième catĂ©gorie. Pour ce qui est de l'organisation, c'est une vraie calamitĂ© ! Mais si elle fait tout de travers, c'est toujours avec sincĂ©ritĂ©. Et malgrĂ© les loupĂ©s, elle se dĂ©brouille comme elle peut avec sa petite famille. LĂ  oĂą les choses se compliquent, c'est quand elle commence Ă  lorgner sur un parent d'Ă©lève… super sexy, rencontrĂ© Ă  la sortie des classes ! Mauvaise idĂ©e, Miss Catastrophe. Très très mauvaise idĂ©e !

Mon avis:

J'ai acheté ce livre il y a environ six mois sur un coup de tête car la couverture très girly me plaisait. Je l'ai sorti de ma Pal également sur un coup de tête, car dans ma bibliothèque sa couverture m'a subitement attiré. Comme il y a longtemps que je n'ai pas lu de Chick-lit, je me suis lancée un peu les yeux fermés.

Tout dans ce livre indique qu'il a Ă©tĂ© Ă©crit pour les femmes, dans le but de nous faire passer un bon moment. Au vue du titre, j'ai supposĂ© que nous allions avoir droit Ă  une hĂ©roĂŻne un peu extravertie et gaffeuse, Ă  l'image de Becky Bloomwood, le personnage principal de la sĂ©rie de Sophie Kinsella, L'accro du shopping. Et effectivement, sur ce point lĂ , le livre tient toutes ses promesses. Nous faisons la rencontre de Lucy Sweeney, maman au foyer de trois garçons, mariĂ©e Ă  Tom depuis plus de 10 ans et complètement dĂ©passĂ©e dans sa vie de mère, d'Ă©pouse mais aussi de femme en gĂ©nĂ©rale. Lucy perd ses clĂ©s tous le temps, sa voiture est une vraie porcherie, elle est dĂ©pensière, elle croule sous les factures et une tonne de taches mĂ©nagères, ses enfants sont ingĂ©rables et comble de tout, son mari Tom est un maniaque invĂ©tĂ©rĂ©. En admiration devant les autres mamans de l'Ă©cole qui arrivent Ă  tout gĂ©rer, elle tient chaque annĂ©es une liste de bonnes rĂ©solutions dans le but d' essayer de s'amĂ©liorer. RĂ©solutions qu'elle ne tiendra bien Ă©videmment pas. S'enlisant dans la routine, ne recevant pas trop d'aide de la part de Tom qui est souvent en dĂ©placement et qui n'est pas très comprĂ©hensif, elle trouve un exutoire grâce Ă   Robert Bass, alias Père au foyer sexy, un des papas de l'Ă©cole oĂą vont ses fils, envers qui elle voue un vĂ©ritable fantasme.

Bien qu'elle soit mariĂ©e, j'ai pu quand mĂŞme comprendre que Lucy soit attirĂ©e par un autre homme, car sa vie est stressante et monotone. C'est une jeune femme au bout du rouleau, qui n'a pas de distractions en dehors de son foyer, faute de temps et d'argent. Après tout, le fait de rĂŞver d' une autre vie n'a jamais fait de mal Ă  personne. MĂŞme si l'intrigue reste banale, je pensais toutefois passer de bons moments de franche rigolade. Malheureusement, mise Ă  part quelque passages très cocasses, je  me suis parfois ennuyĂ©e. Lucy part souvent, trop souvent, dans de longues rĂ©flexions sur sa vie en gĂ©nĂ©rale et sur la vie des autres, ce qui n'est pas toujours intĂ©ressant. Son cĂ´tĂ© maladroit et son manque d'organisation m'a fait sourire au dĂ©but, mais petit Ă  petit ses dĂ©fauts que je trouvais charmants, sont vite devenus Ă©nervants. Elle se retrouve parfois dans des situations abracadabrantes et ridicules que je n'arrivais pas Ă  trouver crĂ©dibles. C'est un personnage que j'ai trouvĂ© un peu bĂŞte et tĂŞte en l'air, mĂŞme si les dernières pages ont contribuĂ© Ă  amĂ©liorer l'image que je me faisais d'elle.

A cĂ´tĂ© de cette jeune femme extravagante, on suit Ă©galement la vie de ses deux meilleures amies et  d'Isabelle, une maman de l'Ă©cole, que Lucy surnomme jalousement mère parfaite. Les personnages secondaires sont très intĂ©ressants et attrayants, car leur quotidien est tout aussi loufoque et plein de secrets. Emma, Ă©ternelle cĂ©libataire, entretient une liaison avec un homme mariĂ©, Cathy, divorcĂ©e, dĂ©cide de profiter de la vie en draguant le frère de Lucy et Isabelle, elle, est trompĂ©e par son mari. J'ai du coup regrettĂ© que l'auteure ne leur consacre pas plus de pages.
Il n'y a qu'à la toute fin, que tous les personnages sont mis en scène dans un véritable capharnaüm, pour mon plus grand plaisir. Si tout le roman avait été comme la fin, j'aurais je pense, plus apprécié ma lecture.

Pour conclure:
Un roman frais et divertissant, sur la routine du quotidien, qui pollue petit Ă  petit la vie de couple. Un livre de chick-lit moyen, qui ne fait pas partie Ă  mon avis des meilleurs. Sophie Kinsella reste selon moi, la numĂ©ro un du genre. MalgrĂ© quelques scènes hilarantes, l'hĂ©roĂŻne m'a plus agacĂ© qu'elle ne m'a fait rire et le livre comporte de temps en temps des longueurs. Toutefois la fin est très bien menĂ©e et nous montre que malgrĂ© ses dĂ©fauts et son laisser-aller, Lucy possède  une très grande qualitĂ© qu'on ne peut pas lui enlever.

Ma note: 14/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire