samedi 1 juillet 2017

Celui d'après.
Jessica Cymerman.
Editions Charleston. 
190 pages.
En librairie depuis le 9 mai 2017.

Résumé:

Jean et Anna, c'est le couple que tout le monde envie. Jeunes, beaux, follement amoureux, tout leur réussit. Le mariage est prévu, la route est tracée. Mais Jean meurt dans un accident. La vie de la jeune femme s'effondre. Les mois passent, le deuil se fait, petit à petit. Alors Anna décide qu'il faut qu'elle aille de l'avant. Et elle veut trouver l'homme parfait. Mais l'homme parfait, c'était Jean, et Jean, elle l'a perdu. Alors elle se met en tête de trouver son parfait sosie. Et quand elle rencontre Frédéric, sa vie va changer.


Mon avis:

Celui d'après m'a interpellé par sa jolie couverture puis par son résumé qui n'est pas sans me rappeler Mon midi, mon minuit d'Anna McPartlin qui m'avait beaucoup touché. Je remercie donc les Editions Charleston pour l'envoi de ce titre.

Le deuil est un sujet qui me touche toujours en littérature, surtout lorsque la mort sépare deux âmes sÅ“urs comme Jean et Anna. Leur rencontre est un pur hasard, leur amour une évidence, c'est le couple modèle, la relation que l'on rêverait toute d'avoir. Rien ne semblait pouvoir gâcher leur bonheur jusqu'au jour où Jean disparaît tragiquement. Bien que l'intrigue soit évidemment triste et émouvante malheureusement je n'ai pas été touchée par ce qui arrive à Anna et parce ce qu'elle traverse par la suite. Il est vrai que la mort de Jean intervient très vite dans le roman sans que l'on ait véritablement le temps de s'attacher au personnage. Sa disparition ne m'a donc pas procuré les émotions auxquelles je m'attendais, et elles ne sont pas non plus arrivées par la suite en raison du comportement assez étrange d'Anna.

Je me doute bien que perdre l'amour de sa vie doit être terriblement traumatisant surtout quand cela arrive si soudainement, que chacun réagit différent face à un tel drame et a sa propre manière de faire son deuil, mais la réaction d'Anna m'a paru complètement ahurissante, voir malsaine la faisant passer souvent pour une personne incohérente ayant complètement perdue l'esprit. Parfois vulgaire et prenant les hommes qu'elle rencontre comme des objets qu'elle veut façonner à sa manière dans le but qu'ils puissent ressembler trait pour trait à Jean m'a déplu et m'a dérangé. Cependant il faut bien reconnaître que l'idée de l'auteure est assez originale. Je n'avais jamais trouvé ce genre de réaction auparavant chez des personnes endeuillées dans les autres romans que j'ai pu lire traitant du même sujet, ainsi pour cela il mérite d'être découvert. 

Pour continuer dans l'originalité ce qui peut paraître surprenant est que finalement on s'attache beaucoup plus au personnage secondaire qui est Frédéric qu'à Anna. Pourtant ce dernier qui est escort boy n'a pas grand chose au départ pour nous plaire. Arrogant, prétentieux, moqueur, difficile de le prendre au sérieux et de lui faire confiance. Cependant au fil des pages on se surprend à l'apprécier de plus en plus et on comprend que peut-être grâce à lui Anna va enfin ouvrir les yeux. J'ai aimé qu'il ne se laisse pas manipuler si facilement par la jeune femme , qu'il lui tienne tête de temps en temps et qu'il la piège à son propre jeu. Derrière son air nonchalant se cache un homme qui éprouve plus de sentiments envers elle qu'il ne veut bien l'admettre et réciproquement. 

Je ressort donc de ma lecture sans savoir vraiment si j'ai aimé ce roman ou non. Il est vrai qu'il m'a surpris et qu'il est d'une certaine façon touchant dans la manière qu'à Anna d'exprimer sa détresse, mais je n'ai pas été très réceptive face à l'autodérision et à l'humour noir de l'auteure, sans doute parce que je sais que je ne pourrais probablement pas réagir d'une telle façon face à la mort de la personne qui partage ma vie. A mon sens chaque personne est unique et ne peut pas être remplacée quand bien même on le voudrait de toutes nos forces.

Pour conclure:
Un roman sur la difficulté de faire son deuil, d'accepter la disparition irrévocable d'un être cher. Si la réaction d'Anna est assez originale et d'une certaine manière compréhensible, elle m'a paru si insensée qu'il m'a été difficile de m'attacher à son personnage et d'apprécier ce roman à sa juste valeur. 

Ma note: 12/20.

1 commentaire:

  1. C'est un des Charleston qui me tentait beaucoup ! Mais j'en ai tellement de retard que je pense le lire plus tard :)

    RépondreSupprimer