mercredi 16 août 2017

Les lendemains avaient un goût de miel.
Marlène Schiappa.
Editions Charleston.
183 pages.

Résumé:

Justine rentre en train de Milan oĂą elle a rĂ©glĂ© avec ses filles et ses deux sĹ“urs la succession de leur arrière-grand-mère. Surprise : alors que toute la famille roule sous le luxe, elle-mĂŞme hĂ©rite uniquement d’une vieille boĂ®te en carton, remplie de babioles et d’un carnet abĂ®mĂ©... Elle plonge alors dans la vie de « Jolie Rose » qui lui raconte sa vie Ă  travers les objets de cette boĂ®te : son enfance Ă  la fin du XIXe siècle façon La Petite maison dans la prairie Ă  Dijon, sa famille misĂ©rable mais soudĂ©e, le retour des soldats en 1918, les concours d’Ă©criture, les promenades avec ses sĹ“urs, sa rencontre avec un diplomate italien... Elle se remĂ©more par Ă©crit tout ce qui l’a menĂ©e Ă  une photo jaunie de « jour heureux de ses fiançailles », en 1927. Les confidences posthumes de son aĂŻeule font Ă©cho Ă  sa propre vie : Justine, star de la blogosphère, dĂ©couvre la vie de mère cĂ©libataire et fauchĂ©e. Mais quel message Jolie Rose veut-elle lui transmettre depuis le passĂ© ? Pourquoi une chanson revient-elle sans cesse dans le rĂ©cit de son aĂŻeule ? Et qui est ce mystĂ©rieux voisin de train, Lorenzo ? Peut-il l’aider Ă  retrouver son vĂ©ritable hĂ©ritage ?

Mon avis:

Je me suis procurĂ©e il y a plus d'un an Pas plus de quatre heures de sommeil de Marlène Schiappa mais je n'ai malheureusement pas encore eu le temps de le sortir de ma bibliothèque. Lorsque j'ai vu que son dernier roman sortait cette annĂ©e aux Editions Charleston j'ai saisi l’occasion de pouvoir enfin dĂ©couvrir la plume de cette auteure. Merci donc Ă  la maison d'Editions pour l'envoi de ce titre.

Ce roman m'a attirĂ© dans un premier temps par son aspect historique et sa trame familiale qui me rappelait d'autres romans que j'ai aimĂ© ou encore dont j'ai entendu de très nombreux Ă©loges, comme par exemple Les lettres de Rose de Clarisse Sabard ou encore Lettres Ă  Stella de Iona Grey. En effet Justine l'hĂ©roĂŻne maman de deux petites filles vient tout juste d'hĂ©riter de son arrière grand-mère Jolie Rose une boĂ®te contenant de nombreux souvenirs de la vieille dame, ainsi que des lettres dans lesquelles Justine va se plonger afin d'en apprendre plus sur son aĂŻeule dĂ©cĂ©dĂ©e. J'ai adorĂ© les chapitres concernant le passĂ© de Jolie Rose que j'ai trouvĂ© très touchants, notamment sa rencontre avec l'amour de sa vie mais surtout sa mère qui a toujours gardĂ© l'espoir de voir son fils unique rentrer vivant de la guerre. J'ai trouvĂ© cette femme très attachante, très forte mais en mĂŞme temps si fragile. Au fil des pages et des souvenirs de Jolie Rose on s’aperçoit que chaque objets contenus dans cette boĂ®te lĂ©guĂ©e correspond Ă  un Ă©vĂ©nement important de la vie de la vielle dame. J'ai eu plaisir vraiment Ă  lire ces passages emprunts de nostalgie qui m'ont semblĂ© bien trop court malheureusement. 

J'ai cependant moins aimĂ© les moments du prĂ©sent dans le train qui ramène Justine, ses sĹ“urs et ses enfants de Milan. Si j'ai aimĂ© les rĂ©flexions très lucides de Justine sur la sociĂ©tĂ© d'aujourd'hui et le regard qu'elle porte sur les relations de couple, je n'ai pas trouvĂ© très pertinentes les conversations qu'elle entretient avec ses sĹ“urs et Lorenzo un des passager du train qui semble ĂŞtre bien curieux. Pourtant la plume de Marlène Schiappa est très belle, parfois fĂ©ministe puisque le roman indirectement rend hommage aux femmes qui ne peuvent s'Ă©manciper des hommes uniquement que grâce au travail. Elle vĂ©hicule Ă©galement l'idĂ©e Ă  travers l’histoire de Jolie Rose que l'on peut ĂŞtre heureux sans forcement avoir beaucoup d'argent, malgrĂ© ce que tend Ă  nous faire croire la sociĂ©tĂ© d'aujourd'hui. J'ai apprĂ©ciĂ© ce roman pour la dĂ©fense de ces valeurs lĂ  et pour l'hommage que l'auteure fait Ă  sa propre grand-mère en s'inspirant de sa propre histoire, mĂŞme si Ă  aucuns moments et je le regrette on ne peut faire la diffĂ©rence entre ce qui est romancĂ© ou non.

Pour conclure:
Un roman qui m'a séduite et ému par son côté historique lié au passé de Jolie Rose, mais qui m'a cependant moins plu dans les moments présents. Si j'ai aimé les valeurs que l'auteure défend et l'hommage qu'elle rend à sa propre grand-mère, je regrette néanmoins que le livre n'ait pas été plus approfondi.

Ma note: 12/20.

1 commentaire:

  1. Je suis comme toi, ce que racontait Marlène Schiappa dans les moments présents n'a pas su me captiver alors que l'histoire de Jolie m'a beaucoup émue, je l'ai trouvée très belle :)

    RĂ©pondreSupprimer