jeudi 26 avril 2018

Les sanglots de Pierre.
Dominique Faget.
Editions City.
236 pages.
En librairie depuis le 4 avril 2018.

Résumé:

« Depuis ce jour terrible de l’Ă©tĂ© 1942, il lui semblait qu’il s’Ă©tait Ă©coulĂ© des milliers d’annĂ©es... » Hortense règne d’une main de maĂ®tre sur le domaine de La Louvière. Cette femme indomptable et forte a connu des annĂ©es difficiles. La Grande Guerre lui a volĂ© son mari, le grand amour de sa vie, et son fils aĂ®nĂ© est mort lors de la Seconde guerre mondiale. En cet Ă©tĂ© 1955, elle aurait mĂ©ritĂ© que sa vie soit enfin douce et tranquille... Mais tout est compliquĂ© par les manigances de son petit-fils qui projette de transformer le domaine familial en maison d’hĂ´tes. Sans compter Ă©galement ces meurtres qui se produisent dans le voisinage. Est-ce un fou qui a dĂ©cidĂ© de semer la terreur dans la rĂ©gion ? Ă€ la Louvière, Hortense pressent qu’il s’agit d’autre chose et que certains secrets du passĂ© risquent de remonter Ă  la surface et de bouleverser de nombreuses existences... Quand la vengeance attend son heure…

Mon avis:

Le résumé de ce roman laissant présager des secrets de famille et des retours dans le passé en pleine seconde guerre mondiale, il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de le découvrir. Je remercie donc la maison d'édition City pour l'envoi de ce titre.

C'est un roman que j'ai lu presque d'une traite parce qu'il n'y a pas de temps mort, le suspens est omniprésent jusqu'à la fin mêlant à la fois le genre historique et le thriller. Les chapitres alternent deux époques différentes, tout d'abord en 1942 en pleine période de guerre où nous suivons une famille juive celle d'Hannelore, puis en 1956 où nous suivons celle d'Hortense propriétaire d'une belle demeure en plein cœur de la campagne girondine, une famille en apparence heureuse mais qui est en réalité marquée par de douloureux souvenirs. Si les deux familles ne semblent pas liées de prime abord, on comprend bien vite qu'un événement va les mettre en relation, et que de cette amitié va naître un terrible secret.

J'ai adorĂ© les deux Ă©poques qui sont aussi prenantes l'une que l'autre. En 1942 c'est la peur des arrestations allemandes et des camps de la mort qui est omniprĂ©sente, alors qu'en 1956 ce sont les massacres affreux qui sĂ©vissent au village qui nous laissent des sueurs froides. Dominique Faget joue avec nos nerfs, nous oblige Ă  confectionner des scĂ©narios pour tenter de trouver la vĂ©ritĂ©, tout en arrivant Ă  nous faire nous attacher aux personnages pour lesquels on ne peut s’empĂŞcher d'avoir peur. Certains passages sont terriblement violents, d'autres au contraire sont très poignants, car l'auteur revient sur des Ă©vĂ©nements comme La rafle du Vel d'Hiv, les dĂ©portations ou encore les rĂ©seaux de rĂ©sistance, mĂŞme si j'aurais aimĂ© qu'il dĂ©veloppe d'avantage les passages liĂ©s Ă  la guerre.

Je me suis beaucoup attachée à Hortense la matriarche en raison de son courage, de sa détermination à aider son prochain à une période où elle n'avait presque rien. C'est une femme d'une extrême générosité qui m'a touché parce que la vie ne l'a pas épargné, et qui est malgré tout prête à prendre des risques pour défendre ses convictions. Je me suis un peu moins attachée à Juliette qui m'a semblé parfois un peu trop enfant gâtée et inconsciente du danger, mais que j'ai su apprécier pour sa douceur et sa gentillesse. Un des personnage m'a cependant beaucoup marqué parce que je n'avais pas saisi sa vraie personnalité, il m'a étonné par sa vanité, son égoïsme, et sa folie, et ainsi je n'ai pas vu venir la fin qui m'a surprise. Avec ce roman ce sont les notions de vengeance, mais surtout de mensonge et de trahison qui sont abordées, à travers des personnages parfois sans scrupules qui profitent de la guerre et du désespoir de certain pour s'enrichir.

Pour conclure:
Un thriller historique sans temps mort qui comporte des passages touchants sur le sort des juifs pendant  la seconde guerre mondiale, et des passages extrĂŞmement cruels au regard des crimes perpĂ©trĂ©s dans ce petit village de Gironde. Une intrigue simple mais efficace que je n'ai pour ma part pas devinĂ©, dotĂ©e de personnages marquants, j'ai beaucoup aimĂ©.

Ma note: 16:20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire