lundi 21 décembre 2015

Les carnets de Cerise, tome 3: le dernier des cinq trésors.
Joris Chamblain et Aurélie Neyret.
Editions Soleil.
86 pages.

Résumé:

Cerise est une petite fille de 11 ans qui vit seule avec sa mère. Son rêve c'est de devenir romancière. En attendant, elle adore passer son temps à regarder les gens et résoudre des mystères. Alors, quand elle découvre un paquet caché dans la remise de l'atelier de reliure de Sandra, elle ne peut s'empêcher de vouloir découvrir ce qu'il contient, qui l'a déposé là et pourquoi.

Mon avis:

Voilà une bande dessinée que j'avais hâte de lire, car les deux premiers tomes m'avaient beaucoup plu, mais aussi parce que j'avais entendu dire par de nombreux blogueurs que celui-ci était le meilleur des trois.

Pour ma part, l'intrigue de ce dernier n'est pas celle que j'ai préféré. Bien qu'émouvante et toujours aussi prenante, elle n'a pas réussi à surpasser Le livre d'Hector qui m'avait beaucoup ému.
Ici, Cerise s'intéresse au métier de Sandra, qui répare les livres anciens. Un jour, en inspectant la remise de son atelier, elle découvre avec ses amies Line et Erica un paquet, qui va beaucoup les intriguer. De fils en aiguilles, elles vont se retrouver au cœur d'un incroyable jeu de piste, qui va les mener vers de nombreuses personnes qui ont beaucoup compté dans la vie de Sandra.
Joris Chamblain et Aurélie Neyret nous livrent encore une histoire émouvante sur fond de souvenirs nostalgiques. Sandra a, comme les personnages des enquêtes précédentes de Cerise, des soucis personnels liés à son passé. Elle éprouve des regrets à propos de quelque chose qu'elle a fait quand elle était petite fille et Cerise va tenter de l'aider.
Ce qui m'a beaucoup plu dans cette histoire c'est le lien qu'il y a à la fin avec la vie de Cerise. Dans ce tome, son enquête va finir par la concerner directement. Cerise va se reconnaître un peu dans l'histoire de Sandra, car elle se rend compte qu' elle aussi a connu les mêmes douleurs qu'elle en perdant son papa.
Toutefois, ce tome ne nous dit pas ce qui est réellement arrivé au père de Cerise. J'espère vraiment qu'on en apprendra plus de ce côté là dans le quatrième tome qui paraîtra en janvier 2016.

Comme toujours, on retrouve notre jeune héroïne dans toute son insouciance et son espièglerie. Je l'ai trouvé néanmoins plus mature, elle est ressortie grandie de ses dernières aventures, qui lui avaient un peu servi de leçon. Elle est plus respectueuse des gens, moins impulsive, plus honnête. Elle tient compte de l'avis des personnes qui l'entourent, elle est plus à l'écoute. Elle a vraiment compris qu'elle ne devait pas mener ses enquêtes au détriment de sa famille et de ses amies et qu'ils seront toujours sa priorité maintenant. Pourtant, malgré cette prise de conscience et alors que tout va mieux avec ses proches, elle semble triste. On sent qu'elle a un manque, surement dû à l'absence d'une figure paternelle.

Ce qui fait encore une fois la beauté de cet album est sans conteste l'ambiance de ce roman, qui est vraiment chaleureuse, malgré la froideur des paysages hivernales. En pleine période de Noël, les rues sont couvertes de neige, les maisons sont décorées, les enfants font des bonhommes de neige, décorent le sapin ou font des sablés...j'ai tout simplement adoré. J'étais vraiment bien et je ne voulais pas quitter cette bande dessinée, que j'ai lu sur deux jours pour faire durer le plaisir.

Pour conclure:
Une bande dessinĂ©e Ă  lire au coin du feu, bien emmitouflĂ©. On se laisse encore une fois emporter dans cet univers enfantin mais tellement doux et attachant. De plus, les auteurs nous rĂ©servent une petite surprise  Ă  la fin de cet album, que j'ai trouvĂ© vraiment originale et sympathique. Je vous laisse la dĂ©couvrir si vous le lisez.

Ma note: 19/20.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire