mardi 29 décembre 2015

RĂȘve d'hiver.
Nora ROBERTS.
Editions MosaĂŻc Poche.
636 pages.

Résumé:

Recueil de trois dĂ©licieux romans de Nora Roberts, RĂȘve d’hiver vous emportera dans un tourbillon d’Ă©motions, sur les pas de trois hĂ©roĂŻnes inoubliables et des hommes dont elles vont tomber amoureuses. Des Catskills au Montana, en passant par le Maryland, c’est pour un voyage aux saveurs tendres, vivifiantes et nostalgiques Ă  la fois, que Nora Roberts nous embarque… Si elle veut conserver la maison des Catskills dont elle vient d’hĂ©riter, Pandora n’a pas le choix, elle va devoir y habiter pendant six mois avec Michael Donahue, un homme qui l’a toujours horripilĂ©e par son arrogance. Mais comment renoncer Ă  cette demeure qui abrite ses plus beaux souvenirs d’enfance? Alors que la neige isole peu Ă  peu la demeure des Catskills du reste du monde, et que NoĂ«l approche, Pandora se promet de tout faire pour que cette cohabitation forcĂ©e se passe au mieux. MĂȘme si Michael, toujours aussi insupportable — et toujours aussi sĂ©duisant —, la trouble beaucoup trop Ă  son goĂ»t… Un NoĂ«l dans les Catskills est suivi de deux autres romans de Nora Roberts.

Mon avis:

Je ne m'Ă©tais pas encore plongĂ© dans un roman de Nora Roberts et c'est vers RĂȘve d'hiver que j'ai dĂ©cidĂ© de franchir le pas, car cette couverture hivernale et pleine de douceur m'a attirĂ©.

Mais quelle dĂ©ception. C'est un livre qui regroupe trois romans de l'auteure: Un noĂ«l dans les Catskill, Un sentiment interdit et Un printemps au Maryland. Finalement seul le premier se passe rĂ©ellement en hiver. Je n'ai pas compris du coup l'intĂ©rĂȘt de ce titre, moi qui m'attendais Ă  trouver une lecture de saison, Ă  savourer tranquillement au chaud Ă  la maison. D'un manoir Ă  NoĂ«l, aux ranchs du Far West en plein Ă©tĂ©, en passant par une petite ville du Maryland au printemps, on distingue du coup trois ambiances bien diffĂ©rentes, qui ne crĂ©aient finalement pas de vĂ©ritable lien entre ces trois romans.

Je donnerai ici pour plus de simplicitĂ© un avis gĂ©nĂ©rale sur le livre. Il s'agit clairement de romances, dont j'ai prĂ©fĂ©rĂ© nettement la premiĂšre aux autres. L'enquĂȘte que l'on a en parallĂšle a rĂ©ussi Ă  me tenir en haleine. En effet, Ă  cause des biens dont ils ont hĂ©ritĂ©, qui suscitent la jalousie et la convoitise, les personnages principaux sont harcelĂ©s par un ou plusieurs mystĂ©rieux individus, au point mĂȘme de vouloir les tuer.
Pourtant malgrĂ© le cĂŽtĂ© thriller que j'ai beaucoup apprĂ©ciĂ©, quelque chose m'a gĂȘnĂ© tout au long du rĂ©cit.  C'est le surnom que se donnent mutuellement les personnages. Les deux amants se surnomment cousin-cousine car ils ont un lien de parentĂ© trĂšs Ă©loignĂ©. Pourtant Ă©tant donnĂ© leur relation, j'ai trouvĂ© ça dĂ©placĂ©, limite malsain, et ça m'a mise un peu mal Ă  l'aise. Je n'ai pas compris comment l'auteure voulait dĂ©finir leur relation.

Les deux autres en revanche m'ont ennuyĂ©. Les histoires d'amour sont belles, mais niaises. Les personnages sont souvent Ă©nervants, surtout les femmes. Elles ne savent pas ce qu'elles veulent, elles ont beaucoup de caractĂšre au point d'en ĂȘtre exaspĂ©rantes. J'ai trouvĂ© que pour des femmes dĂ©crites comme intelligentes, indĂ©pendantes, qui n'ont pas besoin d'un homme pour exister et pour s'affirmer, elles tombaient trop vite amoureuses du premier homme un peu sexy qu'elles croisaient.
J'ai vraiment trouvĂ© le tout trop fleure bleue, trop gentillet et puĂ©ril, un peu Ă  l’image des romances parues aux Editions Harlequin, Ă  tel point que je ressentais d’ailleurs souvent l'envie de faire autre chose pendant ma lecture.
Les intrigues en elles mĂȘme Ă©taient sans surprises, trop prĂ©visibles, mĂȘme si on sentait la volontĂ© de l'auteure d'intĂ©grer un peu d'actions et de suspens Ă  son rĂ©cit, ça n'a pas suffit. On est toujours sur le mĂȘme schĂ©ma, Ă  savoir que les hĂ©roĂŻnes ont toutes des soucis personnels et familiaux Ă  rĂ©gler. Elles rencontrent comme par hasard une vieille connaissance dont elles tombent amoureuses. Mais voilĂ , ils  ne peuvent pas s'engager Ă©motionnellement et pourtant ils cĂšdent quand mĂȘme au final  Ă  la tentation. C'est un peu lassant.

Bref, heureusement j'ai apprécié la plume de Nora Roberts qui est trÚs fluide, comme celle de Danielle Steel. Elle est trÚs douée pour écrire des histoires d'amour touchantes, en approfondissant vraiment les sentiments des personnages.

Pour conclure:
Un roman que je vous conseille bien Ă©videmment si vous aimez les  histoires d'amour, mais n'en attendez pas plus.
Je lirai cependant je pense d'autres romans de l'auteure, car j'ai quand mĂȘme aimĂ© sa façon d’Ă©crire et j'espĂšre trouver une oeuvre plus approfondie et moins miĂšvre que celles-ci.

Ma note: 10/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire