mardi 12 avril 2016

A nos vies (presque) parfaites!
Liz Fenton et Lisa Steinke.
Editions Prisma.
388 pages.

Résumé:

Casey et Rachel sont les meilleures amies du monde depuis leurs annĂ©es de lycĂ©e. Pourtant leurs vies sont diamĂ©tralement opposĂ©es ! Tandis que Casey, jolie cĂ©libataire sans enfant, ne vit que pour sa brillante carrière d'animatrice tĂ©lĂ©, Rachel a Ă©pousĂ© son premier amour et jongle entre les couches de la petite dernière et deux adolescentes rebelles. Lors d'une soirĂ©e d'anciens Ă©lèves, une dispute Ă©clate entre les deux amies qui se jalousent mutuellement. Et c'est lĂ  qu'un barman Ă©trange leur offre un drĂ´le de cocktail. Le lendemain, chacune se rĂ©veille dans le corps de l'autre ! Vont-elles enfin se poser enfin les vraies questions et remettre leurs vies d'aplomb ? A moins que... Et si l'une des deux ne voulait plus revenir en arrière ?

Mon avis: 

Ce livre est arrivé un peu par hasard dans ma Pal puisqu'il m'a été prêté par une amie qui aime beaucoup les romans de chick-lit. Je ne connaissais pas du tout les auteures, mais le résumé et la couverture colorée et girly me tentaient plutôt pas mal, alors je me suis lancée un peu les yeux fermés. D'autant plus qu'il me faisait beaucoup penser à un autre roman que j'ai dans ma Pal : Pas plus de 4 heures de sommeil de Marlène Schiappa.

Alors, en ce qui concerne l'intrigue je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal Ă  croire Ă  "ce tour de magie" qui ne m'a pas paru très crĂ©dible. J'aurais prĂ©fĂ©rĂ© Ă  la rigueur qu'elles se soient lancĂ© le dĂ©fi, de se mettre dans la peau de l'autre en gardant leur corps, pour se rendre vraiment compte de ce qu'est leur vie respective. 
Pourtant l'idĂ©e de base Ă©tait bien trouvĂ©e, puisque les deux auteures abordent un sujet intĂ©ressant sur lequel dĂ©battre, qui est le choix de vie que chacun choisit d'avoir. Certaines personnes en effet dĂ©cident de ne pas avoir d'enfants et de faire passer leur carrière avant tout, d'autres au contraire prĂ©fèrent privilĂ©gier leur vie de famille. Et souvent ces personnes qui n'ont pas les mĂŞmes modes de vie ne se comprennent pas forcĂ©ment.  

MalgrĂ© tout, en Ă©changeant leur place par la force des choses et mĂŞme si les dĂ©buts sont difficiles, elles vont se rendre compte finalement qu'elles ne savent rien de ce que l'autre vit au quotidien, qu'elles ont idĂ©alisĂ© leur vie respective, car chacune fait face en rĂ©alitĂ© Ă  des problèmes personnels au travail ou Ă  la maison. Casey ainsi s’aperçoit que le couple de Rachel ne semble pas aussi soudĂ© que ce qu'elle croyait et que sa relation avec ses filles n'est pas aussi idyllique qu'elle le pensait. 
Rachel, elle rĂ©alise que Casey ne mène en rĂ©alitĂ© pas la belle vie, poursuivi en permanence par les paparazzis, subissant constamment la pression de son milieu professionnel qui privilĂ©gie la jeunesse et la beautĂ©, l'obligeant constamment Ă  rester mince. Une vie Ă  100 Ă  l'heure faite de dĂ©placements professionnels, de longues soirĂ©es enfermĂ© dans des hĂ´tels, sans famille avec qui partager ses journĂ©es. 

Finalement, cette permutation qui se rĂ©vĂ©lait ĂŞtre un cauchemar va petit Ă  petit leur ĂŞtre bĂ©nĂ©fique, puisqu'elles vont se rendre compte qu'elles gèrent mieux les problèmes de l'autre que les leurs. 
Casey réussit de plus en plus à ressouder la famille de Rachel, qui elle de son côté s'épanouit vraiment dans le job de sa meilleure amie, allant même jusqu'à recevoir une promotion, alors qu'elle n'a pas pu terminer ses études et qu'elle n'a jamais travaillé. Ce qui nous pousse à nous demander si elles vont toutes les deux vouloir retrouver leur corps, puisqu'elles semblent se complaire dans leur nouveau rôle. Cela va être aussi l'occasion pour les deux femmes de ressouder leurs liens même si certaines situations ne sont pas faciles à gérer, comme lorsque le mari de Rachel veut coucher avec sa femme sans se douter qu'il s'agit en réalité de Casey qui doit trouver à chaque fois un stratagème pour éviter cela, ou lorsque les enfants de Rachel connaissent des moments importants dans leur vie d'adolescent que malheureusement Rachel rate.
J'ai vraiment préféré pour ma part les passages de Casey dans la peau de Rachel que j'ai trouvé plus drôles car elle qui n'a jamais eu d'enfants ne sait pas s'en occuper, surtout quand il s'agit de changer les couches d'un bébé.

MalgrĂ© tout, quelques petites choses m'ont dĂ©rangĂ© notamment la prĂ©sence de quelques mots assez vulgaires qui ne m'ont pas paru appropriĂ© et mal choisi car la plupart du temps les deux amies parlent de façon convenable. Je regrette aussi d'avoir Ă  plusieurs reprises du relire des passages car je ne savais pas qui parlait, si c’Ă©tait par exemple la vraie Casey ou Rachel dans le corps de Casey.

Pour conclure:
J'ai passĂ© un agrĂ©able moment en lisant ce livre mĂŞme si ce qui arrive Ă  Casey et Rachel est quand mĂŞme assez incroyable et pas tellement crĂ©dible. Jusqu'Ă  la fin on se demande si elles vont pouvoir rĂ©cupĂ©rer leur vie et si surtout elles le souhaitent rĂ©ellement. MalgrĂ© quelques erreurs parfois dans le choix des mots employĂ©s et ma difficultĂ© Ă  identifier les personnages, j'ai apprĂ©ciĂ© ma lecture. Je n'ai d'ailleurs pas pu m’empĂŞcher de me demander si Casey et Rachel n’Ă©taient pas en quelque sorte inspirĂ©es des deux auteures Lisa et Liz ? En tout cas j'ai aimĂ© l'imaginer. 

Ma note: 14/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire