lundi 23 mai 2016

Les aventures de Tintin: le crabe aux pinces d'or.
Hergé.
Editions Casterman.
62 pages.

Résumé:

Tintin s'intĂ©resse Ă  la mort d'un marin, retrouvĂ© noyĂ© dans un port. Cette mort, dont on ne sait pas si elle est accidentelle, a un lien avec une boĂ®te de crabe vide que Milou a trouvĂ©e en fouillant dans une poubelle. En effet, on a retrouvĂ© dans les vĂŞtements du marin un message Ă©crit sur un bout de papier qui, vraisemblablement, faisait partie de l'emballage de cette boĂ®te de conserve. Ce message comporte un mot : « Karaboudjan », qui s'avère ĂŞtre le nom d'un cargo. Tintin enquĂŞte sur le Karaboudjan, mais il est bientĂ´t retenu prisonnier Ă  bord par l'Ă©quipage...

Mon avis:

De temps en temps j'aime me poser entre deux romans et attraper une bande dessinée sur mes étagères. En ce moment je fais la collection des albums des aventures de Tintin, que je relis avec toujours autant de plaisir.

Le point fort de cet album est Ă  mon sens les personnages et notamment le cĂ©lèbre capitaine Haddock dont Tintin fait la connaissance sur son bateau de pĂŞche le Karaboudjan, et que l'on retrouvera par la suite Ă  ses cĂ´tĂ©s dans beaucoup d'autres tomes.  
C'est un personnage assez surprenant, qui n'a pas sa langue dans sa poche, dont la discrĂ©tion n’est pas le point fort, et qui malheureusement est portĂ© sur la boisson. 
Hergé nous le présente ici comme quelqu'un d'assez bête, inconscient et complètement fou quand il est ivre, ce qui va les mener de façon hilarante plusieurs fois à la catastrophe, comme lorsqu'il décide de faire un feu dans leur radeau de survie parce qu'il a froid, ou qu'il assomme avec une bouteille de wisky Tintin qui est au commande d'un petit avion, car il ne veut pas le laisser essayer de piloter...

Mais parfois le hasard fait bien les choses, puisque les frasques du capitaine vont leur rendre service et les mener tout droit vers des indices, qui vont leur permettre de faire avancer leur enquête et de retrouver la piste des trafiquants d'opium. Ce que j'ai un peu moins apprécié, car j'ai trouvé cela trop facile, je préfère de loin lorsque c'est Tintin lui même qui, de fils en aiguilles, résout l'affaire.
Le crabe aux pinces d'or est loin d'être mon tome préféré, puisque je trouve que l'intrigue n'est pas la plus élaborée qu'a pu créer Hergé. Je trouve que tout est trop rapide, Tintin avance souvent grâce à de joyeux concours de circonstances.
De plus, lui et le capitaine se retrouvent souvent dans des situations dangereuses et chaotiques desquelles ils essaient tant bien que mal de se sortir, ce qui nous pousse un peu Ă  oublier l'intrigue principal par moments.

Par contre j'ai adorĂ© l'ambiance qui Ă©mane de cette bande dessinĂ©e. Très vite nous sommes plongĂ©s dans le Moyen-Orient. On traverse le dĂ©sert du Sahara, pour arriver aux souks marocains avec leurs vendeurs d'oranges, d'Ă©pices et de tissus. Les planches regorgent de couleurs Ă©clatantes qui vont du bleu, au jaune, en passant par le rouge ou l'orange. C'est tout simplement joli Ă  regarder et surtout dĂ©paysant. 

Pour conclure:
Un album aux couleurs de l'orient qui nous fait voyager et rire grâce notamment au cĂ©lèbre capitaine Haddock qui est le stĂ©rĂ©otype mĂŞme du marin alcoolique. Une intrigue intĂ©ressante, dommage qu'elle soit rĂ©solu un peu trop facilement Ă  mon goĂ»t, ce qui enlève un peu de crĂ©dibilitĂ© Ă  l'ensemble. Une belle lecture malgrĂ© tout. 

Ma note: 14/20.







3 commentaires:

  1. Oui moi aussi, c'est indémodable, je ne m'en lasse pas!

    RĂ©pondreSupprimer
  2. Celui-ci je l'ai lu il y a très longtemps, et j'avais passé un très bon moment (comme pour tous les Tintin que j'ai lu d'ailleurs ^^) !

    RĂ©pondreSupprimer