lundi 23 mai 2016

L'année où je t'ai perdu.
Emily Martin.
Editions Hugo Roman.
333 pages.

Résumé:

Harper est la spécialiste des grosses bourdes. On peut même dire qu'elle y excelle ! L'année passée, elle s'est faite virer de son équipe de natation, a gagné la réputation de la pire garce du lycée, puis est devenue le mouton noir officiel de sa famille. Mais sa pire erreur est sans doute d'avoir perdu son meilleur ami, Declan. Après six mois d'absence et de silence, Declan revient dans leur ville natale pour y passer l'été. Tout chez lui semble différent : il est plus grand, plus fort, et surtout plus séduisant que jamais... Harper aussi a changé, surtout depuis qu'on a diagnostiqué un cancer à sa mère. Declan ne veut plus avoir affaire à Harper. Pourtant, il est le seul à qui elle aurait voulu se confier. Mais alors que le destin les rapproche à nouveau, ils devront décider ce qu'ils peuvent sauver dans leur histoire...

Mon avis:

La romance et le Young Adult ne font pas parti de mes genres favoris, pourtant je suis souvent attirée par les parutions de la collection New Way d'Hugo Roman. L'année où je t'ai perdu n'a pas fait exception et je remercie beaucoup la maison d'Edition de me l'avoir envoyé.

Bien que l' intrigue soit un peu clichĂ©e certes et sans grande originalitĂ©, je me suis laissĂ©e tenter par cette lecture sans en attendre plus que ce que le rĂ©sumĂ© nous promettait. MalgrĂ© tout, je dois avouer qu'il m'a manquĂ© certains Ă©lĂ©ments pour vraiment apprĂ©cier ce roman. J'ai Ă©tĂ© un peu déçue dans l'ensemble car j'ai trouvĂ© le fond un peu creux, pas assez approfondi. L'auteure reste trop en surface Ă  mon sens en ce qui concerne la relation des personnages principaux avant leur sĂ©paration, sur leur amitiĂ© très solide, sur la naissance de leurs sentiments amoureux, sur ce qui a fait qu'ils sont devenus plus que des amis, puis sur la façon dont s'est terminĂ© brusquement leur idylle... Par consĂ©quent, j'ai eu du mal Ă  rentrer vĂ©ritablement dans cette histoire d'amour, Ă  ĂŞtre attendri ou nostalgique de leur passĂ© ensemble, puisque l'on n'a très peu de flash back concernant leur complicitĂ© d'avant, mise Ă  part quelques phrases en italiques dans le rĂ©cit. J'ai cependant Ă©tĂ© touchĂ©e par leur rĂ©action quand ils se retrouvaient ensemble après tous ces mois sans se voir ou se parler. J'ai trouvĂ© leur attitude timide, mignonne et touchante, car on se rend bien compte qu'ils tiennent encore l'un Ă  l'autre, que leur histoire Ă©tait plus qu'un simple flirte. Seulement ils ne savent plus comment se parler et se comporter, il semble maintenant exister une barrière entre eux qui parait infranchissable au vue de ce qu'il s'est passĂ©.

J'ai beaucoup aimĂ© les deux personnages principaux qui sont très diffĂ©rents mais en mĂŞme temps si semblables, si proches. On sent qu'ils n'ont pas besoin de mots pour se comprendre. D'autant plus qu'Harper qui a peur de perdre sa mère se retrouve donc dans la mĂŞme situation que Declan, qui a perdu la sienne peu de temps auparavant. Harper m'a semblĂ© Ă  la fois mature dans sa capacitĂ© Ă  faire face Ă  la maladie de sa mère et Ă  s'occuper d'elle, et Ă  la fois immature, voir mĂŞme inconsciente dans le sens oĂą je n'ai pas apprĂ©ciĂ© qu'elle se rĂ©fugie dans l'alcool, le tabac ou encore les relations sans lendemain pour oublier ses soucis, au point  de se crĂ©er une mauvaise rĂ©putation. Je peux comprendre qu'elle soit un peu paumĂ©e et qu'elle ressente le besoin de s'Ă©vader, de lâcher prise, mais n'y a t-il pas une autre façon de le faire? Elle est quand mĂŞme bien entourĂ©e, elle a des amis qui sont lĂ  pour elle. J'ai eu beaucoup de mal avec cette facette de sa personnalitĂ©. Declan lui semble ĂŞtre le petit ami idĂ©al, beau, attachant, sympathique, serviable, comprĂ©hensif... j'ai trouvĂ© sa façon de se comporter avec Harper admirable, bien qu'il devrait avoir des raisons de lui en vouloir. Je regrette par contre que l'auteure ne nous en apprenne pas plus sur ses relations avec son père, ou sur la façon dont il a vĂ©cu sa sĂ©paration avec la jeune fille. Il reste malheureusement un  peu trop en retrait, nous n'avons jamais son point de vue et j'aurais aimĂ© savoir Ă©galement ce qu'il pensait rĂ©ellement au plus profond de lui lorsqu'il se voyaient. 

Les personnages secondaires sont tout aussi attachants et bien présents tout au long du roman. Cory et Saddie les meilleurs amis d'Harper, mais aussi Mackenzie et Gwen ses camarades de classe d'été, prennent une grande place dans le récit puisque Harper s'appuie beaucoup sur eux quand ça ne va pas. Leur groupe est vraiment soudé, leur loyauté envers elle est indéniable, malgré toutes ses frasques et les rumeurs la concernant. En cela, Emily Martin a vraiment su je trouve se mettre dans la tête des adolescents. C'est l'âge souvent des premières fois, où l'on se cherche, où on se construit, et où les amis et les petits amis ont une grande importance, c'est à eux que l'on se confie souvent dans les moments difficiles.

Pour conclure:
Malgré une ambiance estivale, légère dû à l'inconscience de l'adolescence et des personnages sincères et attachants, l'intrigue reste un peu trop simple, clichée et manquant de matière à mon sens, alors que certains points de la vie de Declan et Harper auraient pu être plus développés. Alors j'ai peut-être ce sentiment parce que je ne suis plus trop concernée, mais je pense que c'est un roman qui correspondra plus à des jeunes lecteurs entre 14 et 17 ans qui sauront à l'évidence mieux l'apprécier.

Ma note: 13/20.




4 commentaires:

  1. Moi qui ne suis déjà pas une adepte du YA, ta critique ne me donne pas très envie de découvrir ce roman dont beaucoup parle.

    RĂ©pondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RĂ©pondreSupprimer
  3. Après cela reste une romance entre deux adolescents, il ne faut pas en attendre plus. J'ai lu le livre presque en une seule journée, j'ai quand même bien aimé, c'est mignon mais je pense qu'il ne faut pas être trop âgé pour lire ce genre de roman.

    RĂ©pondreSupprimer
  4. Dommage que tu ais moyennement aimé, le résumé est prometteur en tout cas et j'adore la couverture :) Bonnes lectures :) !

    RĂ©pondreSupprimer