samedi 8 octobre 2016

La pâtisserie Bliss.
Kathryn LittleWood.
Editions PKJ.
257 pages.

Résumé:

La pâtisserie de la famille Bliss cache un secret très ancien : un livre de recettes magiques. Le jour où Rose et ses frères et soeurs se retrouvent seuls à tenir la boutique, ils se lancent dans quelques recettes un peu... spéciales. Mais les Muffins d'amour et les Cookies de la vérité vont transformer la petite ville de Calamity Falls en véritable maison de fous...

Mon avis:

Je lis peu de littérature jeunesse, mais j'apprécie de temps en temps ce genre de romans, surtout après une lecture difficile comme cela a été le cas pour La nuit de Elie Wiesel. Cela fait un an que je me suis procurée cette trilogie, et je suis ravie d'avoir enfin sorti le premier tome de ma bibliothèque.

Effectivement ce livre tient toutes ses promesses. LĂ©ger, drĂ´le, il m'a fait passer un agrĂ©able moment de dĂ©tente, et je n'en attendais pas plus de lui. A l'image des contes, ce roman recèle de sorciers tendres et attachants, d'autres dotĂ©s de moins bonnes intentions, et de lĂ©gendes très anciennes. Nous allons suivre la famille Bliss qui tient une petite pâtisserie, mais dont les gâteaux sont loin d'ĂŞtre ordinaires, puisqu'ils sont magiques. Bien Ă©videmment ce secret bien gardĂ© va ĂŞtre convoitĂ©, et l’absence des parents va ĂŞtre une bonne occasion pour essayer de dĂ©rober le fameux grimoire des Bliss qui contient les recettes magiques. 

J'ai beaucoup aimĂ© cette famille qui est je trouve très attendrissante. Les parents sont plein d'amour pour leurs enfants, et ces derniers ont des caractères bien trempĂ©s. Il y a d'abord l’aĂ®nĂ© Oliver, un adolescent nonchalant et un peu renfrognĂ©, puis la discrète et raisonnable Rose, peu sĂ»re d'elle mais très serviable, l’espiègle Origan qui se plaint toujours d'ĂŞtre traitĂ© comme un bĂ©bĂ©, et enfin Nini la petite dernière. Je me suis beaucoup attachĂ©e Ă  Rose qui est le personnage principale du livre et qui m'a touchĂ© en quelque sorte, car c'est une jeune fille qui manque de confiance en elle, qui a un gros complexe d'infĂ©rioritĂ© vis Ă  vis de ses frères et sĹ“urs, et qui aimerait que ses parents la complimentent plus souvent et lui fassent plus confiance. Elle seule est au courant au dĂ©but du pouvoir que dĂ©tient leur famille, et elle aimerait exercer la magie elle aussi. Pour autant, elle est loin d'ĂŞtre naĂŻve, elle est très mature et perspicace pour son âge, et elle va vite flairer le danger. 

Comme tous les enfants, ils vont bien Ă©videmment ĂŞtre incapables de ne pas faire de bĂŞtises et de garder un secret, et bien Ă©videmment la magie va ĂŞtre une grande tentation pour ces quatre enfants avides de dĂ©couvertes. Muffins de l'amour, Cookies de la vĂ©ritĂ©, Ă  base d’Ă©clairs de tonnerre, de souffle de personne n'ayant jamais menti ou de chant de rossignols, on ne s'ennuie pas chez les Bliss.  Les accidents qu'ils provoquent en pratiquant la magie m'ont parfois fait rire, car certaines situations sont vraiment grotesques. Il se trompent dans les mesures, oublient des ingrĂ©dients..., toute l'intrigue repose sur l'absurde et l’invraisemblable, mais c'est assez drĂ´le et c’est ce qui fait tout le charme du livre. 

Kathryn Litlle Wood a rĂ©ussi Ă  crĂ©er un univers enfantin extraordinaire, parfois mĂŞme assez angoissant, et en mĂŞme temps très mignon, très doux et sucrĂ©, Ă  l'image des pâtisseries dont on se lèche les babines au fil des pages. C'est un rĂ©cit dont l'intrigue est simple, mais qui comporte des thèmes qui donnent matière Ă  rĂ©flĂ©chir, tels que le manque de confiance en soi, le besoin de reconnaissance, l'importance d'ĂŞtre entourĂ© des siens, le caractère superficiel de la beautĂ©... Le premier tome se termine sur un cliff-hanger et certains Ă©vĂ©nements restent inexpliquĂ©s. ce qui nous donne bien Ă©videmment envie de connaitre la suite de leurs aventures.

Pour conclure: 
Un roman qui n'est pas sans rappeler les contes de notre enfance, imprĂ©gnĂ© de magie, de recettes inventives, d'enfants indisciplinĂ©s mais attachants, et d'une tante qui n'a pas l'air aussi gentille qu'elle veut bien le faire croire. Des moments drĂ´les, parfois angoissants ou Ă©mouvants, de jolies morales constructives pour les enfants, je conseille donc ce roman surtout aux plus jeunes qui passeront comme moi je pense un très bon moment. 

Ma note: 15/20.

3 commentaires:

  1. Ce livre avec sa couverture me fait de l'oeil depuis sa sortie !

    RĂ©pondreSupprimer
  2. Je ne pense pas le lire, mais qu'elle couverture !

    RĂ©pondreSupprimer
  3. J'avais hâte de lire ce livre et j'ai finalement été un peu déçue, d'ailleurs je n'ai toujours pas lu la suite...

    RĂ©pondreSupprimer