dimanche 4 décembre 2016

Orgueil et préjugés.
Jane Austen.
Editions 10-18.
369 pages.

Résumé:

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage: l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l'épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.

Mon avis:

Vous savez sans doute le challenge que je me suis fixée pour les mois à venir, celui de lire un peu plus de classiques. Orgueil et préjugés est sans conteste un roman qui rentre parfaitement dans cette catégorie puisqu'il s'agit d'un classique de la littérature anglaise. J'étais donc ravie de pouvoir enfin découvrir une des plus célèbres oeuvre de Jane Austen.

C'est un roman qui m'a agrĂ©ablement surprise. J'avais un peu peur du style d'Ă©criture puisque c'est un roman qui a Ă©tĂ© Ă©crit en 1813, mais finalement j'ai Ă©tĂ© conquise par la plume de l'auteure que j'ai trouvĂ© très fluide, très facile Ă  comprendre. Certes quelques tournures de phrases sont d'Ă©poque, mais cela ne m'a pas autant gĂŞnĂ© par rapport Ă  l'Ă©criture de Flaubert par exemple dans Mme Bovary. Outre un style d'Ă©criture agrĂ©able, j'ai trouvĂ© que Jane Austen avait une façon de penser très moderne, très novatrice pour l'Ă©poque. On ressent dans ce roman son dĂ©sir de dĂ©peindre avec cynisme les conditions très prĂ©caires des femmes au XIX ème siècle. Des femmes souvent exemptes de droits, et dont l'unique but est de trouver un mari respectable afin d'ĂŞtre entretenu financièrement. Cette critique de la sociĂ©tĂ© montre bien toute l'intelligence et la diffĂ©rence de l'auteure qui souhaitait sans doute que le monde change. 

A travers le personnage d'Elisabeth elle donne en quelque sorte aux femmes plus de pouvoir, le droit tout simplement de dire non et de choisir elle mĂŞme leur avenir.  C'est une jeune femme très farouche, vive et dotĂ©e d'un très fort caractère qui la pousse Ă  dire ce qu'elle pense et Ă  mener sa vie amoureuse comme elle l'entend. Pour cela elle n'hĂ©site pas Ă  refuser des prĂ©tendants malgrĂ© leur fortune Ă©vidente. J'ai beaucoup aimĂ© ce personnage fort, charismatique, mais aussi sensible et romantique car ne l'oublions pas, Elisabeth est une jeune femme de 20 ans, qui malgrĂ© son dĂ©sir d'indĂ©pendance rĂŞve du grand amour. 

Les hommes sont ainsi  Ă©galement au cĹ“ur du roman, notamment l'Ă©nigmatique M. Darcy. A l'instar d' Elisabeth, sa froideur, son orgueil et sa nonchalance nous le rend au dĂ©but antipathique, mais bien vite on s’attache Ă  lui. On apprend Ă  voir plus loin que les prĂ©jugĂ©s qui le caractĂ©risent, et c'est en cela que l'auteure a rĂ©ussit son pari. On le voit Ă©voluer au contact de la jeune femme et on comprend qu'une idylle est sur le point de se former, mĂŞme si cela ne paraissait pas du tout Ă©vident au dĂ©part. J'ai beaucoup aimĂ© la morale de l’histoire qui nous pousse Ă  rĂ©flĂ©chir sur l'image que chacun renvoie et sur les sentiments que cela nous inspire, souvent parfois Ă  tort. 

Ainsi je ne peux que vous conseiller Orgueil et prĂ©jugĂ©s si vous souhaitez dĂ©couvrir la plume de Jane Austen. Cependant mĂŞme s'il y a très peu de descriptions, si vous n'ĂŞtes pas sensible aux balades romantiques, au cadre bucolique et au charme de la campagne anglaise ce roman ne risque pas forcĂ©ment de vous plaire. 

Pour conclure:
Un roman qui m'a agréablement surprise, que j'ai trouvé très moderne pour l'époque. Jane Austen montre ainsi à travers cette oeuvre son total désaccord avec les mœurs de cette société, qui reléguait les femmes au second plan. Une volonté de reconnaissance portée par le personnage d'Elisabeth, une jeune femme charismatique qui se moque des conventions, qui souhaite mener sa vie comme elle l'entend et surtout, se marier par amour. A lire.

Ma note: 17/20.

2 commentaires:

  1. J'ai adoré. Que dire de plus ?
    Je l'ai lu en seconde, c'était une lecture obligatoire, et pfiou, qu'elle lecture, on a regardé ensuite le film et double pfiou. Génial, qui fait renouer avec les classiques !

    RĂ©pondreSupprimer
  2. Oui c'est une grande surprise pour moi. Du coup il faut vraiment que je vois le film! gros bisous ;-)

    RĂ©pondreSupprimer