jeudi 9 mars 2017

Close-up tome 1: indomptable Sandre.
Jane Devreaux.
Editions Hugo Roman.
371 pages.
En librairie depuis le 9 février 2017.

Résumé:

La rumeur dit que la rebelle a de lourds secrets familiaux. On la craint. Tout le contraire du beau gosse dont la vie parait simple, dĂ©jĂ  tracĂ©e. Pourtant... Une seule provocation de Sandre va suffire Ă  bouleverser leurs vies, pour une incroyable histoire. Pour se protĂ©ger, elle va le provoquer. Pour la protĂ©ger, il lui confiera ses secrets. Elle, c’est Sandre River. Ses yeux noirs trop maquillĂ©s en ont dĂ©jĂ  fait trembler plus d’un. Elle est solitaire, mystĂ©rieuse, et tous craignent ses rĂ©parties. Lui, c’est Joshua Anderson, le rugbyman le plus populaire du lycĂ©e. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Shepard, et dont la vie paraĂ®t tellement droite, que cela ne peut que cacher des secrets. Jamais, Sandre ne reconnaĂ®tra qu’il lui plait. Jamais, Josh n’avouera que ses hormones le travaillent et qu’il n’en peut plus d’attendre. Une seule provocation de Sandre va suffire Ă  bouleverser leur vie : « Tu sais quoi, mon vieux, t’as les couilles en Ă©bullition et tu n’arrives plus Ă  penser avec ta tĂŞte. » Qui aurait pu imaginer que ces mots donneraient naissance Ă  une incroyable histoire oĂą les deux hĂ©ros adolescents vont dĂ©couvrir leur corps et peut ĂŞtre s’aimer... ?

Mon avis:

J'hésite toujours beaucoup avant de me lancer dans une nouvelle série New-Adult car j'ai toujours peur de tomber dans le cliché, dans le déjà-vu. Cependant le résumé de Close-up m'a attiré par le caractère semble-t-il spécial et peu ordinaire de l'héroïne. Je remercie donc les Editions Hugo Roman pour l'envoi de ce titre.

Et effectivement j'ai trouvĂ© ce personnage très intĂ©ressant. Sandre est une fille peu conventionnelle, au look sombre et particulier qui sort des sentiers battus, et cela fait du bien ! Rebelle, vulgaire, solitaire, elle passe peu de temps avec les autres, mais adore les photographier Ă  leur insu. C'est une fille mystĂ©rieuse, qui ne laisse personne s'approcher d'elle, et qui se cache derrière une fausse image de garce sans pitiĂ©, qui ne se laisse atteindre par personne. Elle s'est peu Ă  peu enfermĂ©e dans son monde suite Ă  un traumatisme, et on comprend bientĂ´t que c'est son environnement familial qui pose problème. Elle est constamment sur ses gardes vis Ă  vis de ses parents et plus particulièrement de son père. J'ai beaucoup aimĂ© le suspens mis en place autour de celui-ci, qui ne semble pas Ă©tranger Ă  son mal ĂŞtre. Nous n'apercevons que des bribes de souvenirs, des flash-back de son passĂ©, ce qui nous donne terriblement envie de dĂ©couvrir ce qui cloche dans cette famille, et surtout ce qui l'a rendu si mĂ©fiante envers les autres.

Alors, quand elle se retrouve Ă  devoir travailler sur un exposĂ© avec Josh le mec le plus canon du lycĂ©e, l'ambiance est assez tendue. Pourtant une attirance va peu Ă  peu s'immiscer entre ces deux-lĂ , qui dĂ©couvrent Ă  leur grand Ă©tonnement qu'ils se ressemblent plus que ce qu'ils pensaient au dĂ©part. Alors oui, certains faits sont un peu prĂ©visibles et dĂ©jĂ -vu, mais lĂ  encore le caractère que l'auteure a choisi de donner au personnage masculin est assez surprenant. Ici on ne retrouve pas le clichĂ© du mec ultra populaire, sĂ»r de lui et de son charme. Bien qu'il sorte avec une des filles les plus sexy du lycĂ©e, la relation qu'il entretient avec elle est loin d'ĂŞtre idyllique. Comme tous les adolescents de son âge le sexe est une de ses prĂ©occupations principales, et la gentille Marcy ne semble pas prĂŞte Ă  lui offrir ce qu'il attend. Sans tabous et sans faux semblants, Jane Devreaux nous fait revivre le temps de quelques pages cet âge compliquĂ©, celui notamment de la dĂ©couverte de la sexualitĂ©. J'ai trouvĂ© intĂ©ressant d'avoir un personnage masculin peu confiant, en proie aux doutes, Ă  la peur de la première fois, Ă  des problèmes tout simplement de son âge.

Les moments passés avec Sandre vont le faire douter de sa relation avec Marcy, car il est étonnement attiré par la jeune fille, mais ils vont également lui permettre de se dévoiler, de se confier sur lui-même, et sur sa vie familiale compliquée. Si j'ai trouvé les passages sur leur rapprochement et leur complicité assez attendrissants, j'ai par contre un peu moins aimé les remises en question perpétuelles de Josh sur sa vie amoureuse. Alors oui, c'est un jeune homme gentil, amoureux de sa copine, à qui il ne souhaite pas faire de mal, et oui Sandre est une fille insaisissable, arrogante et malgré tout attirante, mais j'aurais cependant aimé qu'il soit plus ferme et décisif, qu'il ait le courage de prendre une décision, de choisir entre l'une ou l'autre. Son comportement, sa façon de jongler entre les deux filles comme il le fait tout au long du roman m'a parfois un peu agacé, et le fait passer pour un salaud, qu'il n'est évidemment pas.

Quoiqu'il en soit, j'ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de ces deux jeunes gens de prime abord que tout oppose, mais qui deviennent vite dépendant l'un de l'autre du fait de leur vécu similaire. Jane Devreaux développe à la fois les thèmes des préjugés, de l'apprentissage de la sexualité, de la recherche d'identité, l'acceptation de soi, surtout lorsque l'on est issu d'une famille loin d'être idéale, et c'est aussi à mon sens ce qui rend le récit intéressant.

Pour conclure:
Un roman new-adult innovant, porté par une héroïne hors du commun, charismatique, et un personnage masculin loin des clichés du genre. Si parfois ce dernier m'a un peu agacé du fait de son manque de franchise, et de son incapacité à faire un choix, j'ai été néanmoins parfois surprise, notamment de la situation familiale de Sandre. Un premier tome que j'ai apprécié dans son ensemble et dont la fin me rend curieuse de découvrir la suite.

Ma note: 15/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire