mercredi 3 mai 2017

Mon midi, mon minuit.
Anna Mc Partlin.
Editions Le  Cherche Midi.
En librairie depuis le 6 avril 2017.

Résumé:

Si vous vous reconnaissez dans l’une des 5 situations suivantes, ce roman est pour vous ! 1. Il vous est dĂ©jĂ  arrivĂ© de danser dans des toilettes publiques, un test de grossesse nĂ©gatif Ă  la main. 2. Vous vous ĂŞtes dĂ©jĂ  mise Ă  pleurer après une aventure d’un soir. 3. Vous ĂŞtes dĂ©jĂ  tombĂ©e amoureuse malgrĂ© vous. 4. Vous avez dĂ©jĂ  eu l’impression d’ĂŞtre follement vivante, vous vous ĂŞtes aussi dĂ©jĂ  sentie complètement idiote. 5. Vous n’avez encore jamais lu de livre capable de vous faire rire, pleurer et appeler votre meilleur(e) ami(e). Ă€ la suite d’un drame, le monde d’Emma, jusqu’alors rempli de promesses, s’effondre. La jeune femme plonge dans le dĂ©sespoir. Ses amis font alors bloc autour d’elle pour tenter de lui redonner le goĂ»t de vivre… Comment survivre Ă  la perte et au chagrin ? Quel courage l’existence peut-elle parfois exiger de nous ? Après Les Derniers Jours de Rabbit Hayes, Anna McPartlin nous offre de nouveau un roman Ă  la fois caustique et profondĂ©ment Ă©mouvant. Servi par un style plein d’esprit et un humour irrĂ©vĂ©rencieux, Mon midi, mon minuit est une ode Ă  la vie.

Mon avis:

Après avoir lu le chef d'oeuvre d'Anna McPartlin Les derniers jours de Rabbit Hayes, il Ă©tait Ă©vident que je serais au rendez-vous pour ce deuxième roman traduit en France, mais qui en rĂ©alitĂ© est le tout premier livre qu'elle a Ă©crit. Je remercie donc beaucoup Le Cherche Midi pour l'envoi de ce titre.

Encore une fois c'est un sujet dĂ©licat qu'a choisi d'aborder l'autrice ici, celui de la perte d'un ĂŞtre cher et du très difficile travail de deuil qui en dĂ©coule. Si dans le prĂ©cĂ©dent il Ă©tait question de la maladie et comment faire face Ă  la mort de sa mère, dans Mon midi, mon minuit c'est Ă  la perte de la personne qui partage notre vie qu'elle a choisi de s'intĂ©resser. Et quoi de plus douloureux que de perdre sa moitiĂ©, l'amour de sa vie, la personne avec laquelle on partage notre quotidien depuis parfois de nombreuses annĂ©es, celle avec qui l'on a vĂ©cu aussi parfois nos premières fois, celle Ă  qui l'on confie tout ? Si ce sujet est tout aussi dĂ©licat que le prĂ©cĂ©dent il est ici encore plus poignant du fait que cette tragĂ©die arrive subitement sans signes avant-coureur, sans qu'Emma notre jeune hĂ©roĂŻne y soit prĂ©parĂ©e. Comment imaginer que tout ce que vous avez vĂ©cu ensemble sera dĂ©sormais de simples souvenirs ? Comment accepter le fait de se retrouver seul du jour au lendemain, que vous ne le rĂ©vĂ©rai jamais ? Comment trouver la force de continuer Ă  avancer ? 

Dès le premier chapitre nous sommes saisis Ă  la gorge car Emma qui avait tout pour ĂŞtre heureuse, notamment un petit ami fou amoureux d'elle et avec qui elle entretenait une très grande complicitĂ© voit son bonheur lui ĂŞtre subitement arrachĂ©. Sous le choc, les premiers jours sont Ă©videmment insoutenables entre incomprĂ©hension, colère et remords Emma a bien du mal Ă  sortir la tĂŞte de l'eau. Heureusement John et elle ont toujours eu une solide bande d'amis sur qui compter et ce sont eux qui Ă  leur manière vont la faire avancer pas Ă  pas. Et c'est en cela que les romans d'Anna McPartlin sont uniques car lĂ  oĂą l'on pourrait attendre un rĂ©cit triste et dĂ©primant, au contraire c'est le courage, l'espoir et le bonheur qui ressortent de ce livre.  Emma grâce Ă  eux jours après jours va rĂ©apprendre Ă  sortir, Ă  sourire, Ă  vivre tout simplement sans culpabiliser. Elle va ainsi prendre conscience de l'importance de profiter du moindre petit morceau de bonheur car malheureusement ils peuvent nous ĂŞtre enlevĂ©s Ă  tout moment. 

Mon midi, mon minuit est le rĂ©cit très Ă©mouvant d'un amour perdu, mais Ă©galement une magnifique ode Ă  l'amitiĂ©. On s'attache autant Ă  John et Emma qu'Ă  leurs amis Clo, Anne, Richard et Sean qui se connaissent tous depuis le lycĂ©e. Ils sont aussi soudĂ©s que les doigts de la main, partagent depuis des annĂ©es les moments de joie comme ceux plus douloureux. Le soutien et l'honnĂŞtetĂ© dont ils font preuve les uns envers les autres et plus particulièrement envers Emma sont indĂ©fectibles et très touchants car on se rend compte Ă©videmment que sans eux la jeune femme n'aurait peut-ĂŞtre pas eu la force de se relever. Alors oui il y a quelques petits points nĂ©gatifs notamment concernant certains Ă©vĂ©nements plus ou moins attendus, la naĂŻvetĂ© un peu agaçante d'Emma qui Ă  plusieurs reprises ne voit pas l'Ă©vidence et les quelques longueurs par-ci par-lĂ , mais Ă  mon sens ils n’enlèvent rien au charme de ce roman. J'ai Ă©videmment pleurĂ© face Ă  la douleur d'Emma que l'on ne peut que ressentir et partager, mais j'ai ri aussi et surtout beaucoup sourit en voyant sa reconstruction progressive et son rapprochement inĂ©vitable avec l'un des autres personnages du livre qui m'a mis des papillons dans le ventre tant leur histoire Ă©tait belle. Autant de sentiments contradictoires qui font des romans d'Anna McPartlin des romans inoubliables.


Pour conclure:
Un roman que je conseille Ă  tout le monde que vous ayez perdu un ĂŞtre cher ou nom, car le deuil est un sujet universel qui nous concerne tous un jour oĂą l'autre. Un roman bouleversant mais surtout Ă©blouissant qui nous fait prendre conscience du caractère Ă©phĂ©mère de notre existence, et qui nous rappelle qu'il faut apprĂ©cier  tous les jours ce que la vie nous offre.

Ma note: 18/20.

1 commentaire:

  1. J'ai préféré Rabbit à Emma, sans aucun doute, mais je ne peux que constater le talent de l'auteure pour l'écriture et pour raconter des histoires qui parlent à tout le monde <3 Dire que c'est son premier roman est important mais au final, je le trouve au même niveau que Rabbit !

    RĂ©pondreSupprimer