vendredi 6 octobre 2017

Rue de l'espoir.
Danielle Steel.
Editions Pocket.
288 pages.

Résumé:

Liz et Jack Sutherland formaient un couple parfaitement heureux et uni dans leur maison de la rue de l’Espoir, près de San Francisco. Après dix-huit ans de mariage, ils Ă©taient toujours amoureux l’un de l’autre, avaient cinq beaux enfants, et leur cabinet d’avocats ne dĂ©semplissait pas. Mais une minute a suffi pour que tout bascule. Lorsque Jack meurt un matin de NoĂ«l, l’univers de Liz s’effondre. NoyĂ©e de chagrin, elle doit pourtant s’occuper du quotidien, aussi prĂ©sente au bureau qu’Ă  la maison… Au fil des mois la vie reprend un rythme plus paisible. Mais un jour Peter, le fils aĂ®nĂ© de Liz, est victime d’un grave accident. TransportĂ© d’urgence Ă  l’hĂ´pital, il est sauvĂ© par Bill Webster, qui va bientĂ´t transformer la vie de Liz, lui redonnant espoir en l’avenir. Si les garçons sont ravis de la tournure des Ă©vĂ©nements, il n’en va pas de mĂŞme pour les filles qui ne cachent pas leurs sentiments : Bill disparaĂ®t. Reviendra-t-il un jour ?

Mon avis:

Après avoir lu un roman assez complexe qui m'a assez déçu j'avais envie d'une lecture plutĂ´t facile, c'est donc tout naturellement que je me suis tournĂ©e vers Danielle Steel dont j'ai cinq romans dans ma bibliothèque. Je m'Ă©tais procurĂ©e Rue de l'espoir il y a dĂ©jĂ  deux ans dans un vide grenier pour une poignĂ©e d'euros et il Ă©tait donc grand temps que je le lise.

J'avais dĂ©cidĂ© de ne pas lire le rĂ©sumĂ© avant de commencer ce livre car je trouve que souvent ils en disent trop, je ne savais donc pas du tout dans quel genre de roman je m'embarquais. J'ai Ă©tĂ© surprise de constater qu'il ne s'agissait pas d'un roman si lĂ©ger que cela puisque c'est au cĹ“ur d'une vĂ©ritable tragĂ©die que l'on va se retrouver plongĂ©. En effet Liz vient de perdre subitement Jack son mari et le père de ses cinq enfants le jour de NoĂ«l, dĂ©truisant la merveilleuse famille qu'ils avaient construite. Tout le roman va donc tourner autour de la question comment se remettre d'une telle perte ? Comment mĂŞme envisager l'avenir quand l'ĂŞtre aimĂ© n'est plus lĂ  ? J'ai Ă©tĂ© très Ă©mue pendant la première partie du livre car avant l'accident on a appris Ă  connaitre Jack, on s'est attachĂ© Ă  lui car c'est le mari et le père que tout le monde souhaite avoir. Très attentionnĂ© et amoureux de sa femme et très aimant envers ses enfants, sa mort nous apparaĂ®t comme tragique et brutale. J'ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois car on ne s'y attend pas et on a vraiment l'impression que c'est une personne de notre entourage qui est parti pour toujours.

En cela Danielle Steel retranscrit très bien la douleur que l'on Ă©prouve face Ă  une telle tragĂ©die, l’impossibilitĂ© d'abord de croire Ă  une telle absurditĂ© lorsqu'une partie de nous nous est arrachĂ©e aussi subitement, puis le difficile travail de deuil qui en dĂ©coule. J'ai ressenti beaucoup d'empathie pour Liz qui essaie tant bien que mal de tenir le coup pour ses enfants qu'elle va devoir dorĂ©navant Ă©lever seule, de tenir le coup au travail Ă©galement sans son Ă©poux avec qui elle avait ouvert un cabinet d'avocat. On va suivre la famille tout au long de la première annĂ©e qui suit la mort de Jack, les Ă©tapes difficiles par lesquelles ils passent, et les questions que Liz se pose mais qui restent sans rĂ©ponses. Doit-elle se dĂ©barrasser de ses affaires qui leur rappellent tous les jours son absence ? Doit-elle continuer Ă  cĂ©lĂ©brer les fĂŞtes familiales qu'il aimait tant ? Et surtout peut-elle envisager de refaire sa vie avec un autre homme ? 

Cette dernière question se pose lorsqu'elle fait la connaissance de Bill par hasard lors d'un Ă©vĂ©nement qui se dĂ©roule Ă  la moitiĂ© du roman. C'est d'ailleurs le seul rebondissement de l'histoire qui reste quand mĂŞme plutĂ´t plate. En effet mise Ă  part cela Danielle Steel laisse peu de place Ă  la surprise, tout reste assez attendu et prĂ©visible. J'ai eu beaucoup de mal Ă  m'attacher Ă  Bill du fait de son tempĂ©rament très indĂ©pendant et parfois assez froid. CĂ©libataire endurci sans attaches, les sentiments qu'il Ă©prouve pour Liz sont nouveaux et le dĂ©stabilisent, d'autant plus qu'il apparaĂ®t comme un intrus aux yeux de certains des enfants de la jeune femme. MalgrĂ© sa gentillesse on ne sait pas tellement si on peut lui faire confiance car on a souvent l'impression qu'il ne sait pas ce qu'il veut et s'il se sent prĂŞt Ă  s'engager. C'est un roman qui ne fait pas partie de mes prĂ©fĂ©rĂ©s de l'auteure, mais que j'ai apprĂ©ciĂ© malgrĂ© tout car il est Ă©mouvant dans sa manière d'aborder les thèmes de la mort d'un ĂŞtre cher, du deuil, de la reconstruction et de la remise en question de soi Ă©galement.

Pour conclure:
Un roman assez triste sur la perte d'un ĂŞtre cher et le difficile travail de deuil qui en rĂ©sulte, mais oĂą rĂ©sonne malgrĂ© tout l'envie d'avancer et de s'en sortir. Un rĂ©cit sans grande surprise mais qui a su quand mĂŞme me toucher et me faire passer un bon moment de lecture. 

Ma note: 14/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire