samedi 24 février 2018

Elfes, tome 4: L'Ă©lu des semi-Elfes.
Eric Corbeyran et Jean-Paul Bordier.
Editions Soleil.
56 pages.

Résumé:

Les semi-elfes n’ont ni pays, ni patrie, ni roi, ni unitĂ©. Ce sont des bâtards dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©s qui vivent Ă©parpillĂ©s et dissĂ©minĂ©s. DĂ©testĂ©s par les races « pures », ils sont persĂ©cutĂ©s, chassĂ©s, bannis, emprisonnĂ©s, lorsqu’ils ne sont pas purement et simplement Ă©liminĂ©s Ă  la naissance. Mais les temps changent. Sous l’impulsion de Naah-Taal, l’Élu, l’heure est venue du Grand Rassemblement...

Mon avis:

J'ai commencĂ© cette sĂ©rie de bandes dessinĂ©es il y a deux ans. J'avais adorĂ© les deux premiers tomes, apprĂ©ciĂ© le troisième, c'est donc une sĂ©rie que je souhaite continuer Ă  dĂ©couvrir malgrĂ© le nombre consĂ©quent de tomes (soit 19 actuellement!). Ma sĹ“ur m'avait offert le quatrième Ă  noĂ«l 2016, elle m'a d'ailleurs offert le cinquième Ă  noĂ«l 2017, il Ă©tait donc plus que temps que j'ouvre celui-ci.

Malheureusement ce quatrième opus m'a moins plus que les trois prĂ©cĂ©dents pour diverses raisons. Tout d'abord j'ai Ă©tĂ© moins embarquĂ©e par l'histoire que j'ai trouvĂ© au final très sanglante. En effet cette bande dessinĂ©e est consacrĂ©e au peuple des semi-elfes, ceux qui sont nĂ©s d'un parent humain et d'un parent elfe. Ce sont des ĂŞtres dont la race est considĂ©rĂ©e comme impure, donc dĂ©testĂ©s et bannis. Ne possĂ©dant pas de territoire fixe ils sont souvent traquĂ©s et persĂ©cutĂ©s.  Nah-Thaal l'un des leur dĂ©signĂ© depuis très longtemps comme Ă©tant l'Ă©lu, choisit de se battre pour dĂ©fendre leur honneur et conquĂ©rir enfin un territoire.

Si j'ai trouvĂ© le concept de lĂ©gende intĂ©ressante et mystique j'ai trouvĂ© dommage que l'intrigue tourne autour de la notion de soif de pouvoir et de vengeance. Car oui comme vous pouvez vous en douter Nah-Thaal va croiser sur sa route un individu dotĂ© des plus mauvaises intentions. Je n'ai donc pas trouvĂ© l'histoire très innovante , et j'ai trouvĂ© qu'il y avait trop de scènes de batailles au dĂ©triment des paysages ou des royaumes que j'avais tant aimĂ© dĂ©couvrir dans les autres tomes, et cela m'a manquĂ©. 

De plus, je ne me suis pas tellement attachĂ©e au personnage de Nah-Thaal qui m'a semblĂ© assez froid, et que l'on voit finalement très peu, car nous suivons surtout son meilleur ami ou encore ce fameux individu malfaisant. J'ai malgrĂ© tout apprĂ©ciĂ© son caractère sage et respectueux, sa volontĂ© de conquĂ©rir une terre de façon honnĂŞte et sans bain de sang, malgrĂ© l'urgence pour lui de trouver un territoire pour protĂ©ger les siens. 

Cependant c'est une bande dessinĂ©e qui prĂ´ne des valeurs importantes comme le partage, la tolĂ©rance et la paix et ce quelque soit nos diffĂ©rences. En cela c'est un des gros point positif de ce tome sans compter les graphismes des planches qui sont toujours aussi beaux, qui me font toujours autant penser aux romans de Tolkien et donc aux films de Peter Jackson Le seigneur des anneaux. Si vous aimez ces Ĺ“uvres vous aimerez sans aucun doute Elfes. Je lirai le prochain tome car je l'ai dĂ©jĂ  dans ma bibliothèque, mais il sera sans doute dĂ©terminant dans ma dĂ©cision de continuer Ă  lire cette sĂ©rie ou non.

Pour conclure:
Un tome emprunt de lĂ©gendes aux graphismes toujours aussi magnifiques, mais l'intrigue très sanglante et peu originale ainsi que le personnage principal peu prĂ©sent ne m'ont pas permis de vraiment l'apprĂ©cier Ă  sa juste valeur. 

Ma note: 13/20.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire