samedi 10 octobre 2015

Alisik tome 4: la mort.
Vogt et Rufledt.
Editions Le Lombard.



Attention ne pas lire ce qui suit, si vous n'avez pas lu les tomes précédents!!!



Résumé:

Alisik et ses amis sont en route pour le monde des morts avec Joe la faux. Seul Frings n'a pas suivit et est restĂ© parler Ă  Ruben, qui venait voir Alisik, après avoir appris qu'elle Ă©tait en rĂ©alitĂ© un fantĂ´me. Frings, après avoir essayĂ© de consoler le jeune garçon, s'empresse de rejoindre ses compagnons. Mais tout ne se passe pas comme prĂ©vu lĂ -bas.

Mon avis:

Après avoir lu juste avant le tome 3 qui m'avait laissé dans un suspens des plus total, j'ai enchaîné bien-sûr avec le dernier tome de cette série: La mort.

On est tout de suite plongĂ© dans l'action des les premières pages, puisque l'on retrouve nos hĂ©ros dans un autre monde, celui des morts. On va se retrouver dans des paysages grandioses et fantastiques, tels que des forĂŞts vivantes, des crĂ©atures toutes plus bizarres les unes que les autres. Certaines d’ailleurs, dans le principe, m'ont rappelĂ© celles que l'on trouve dans le film le seigneur des anneaux.

Les planches toujours aussi sublimes avec leurs couleurs presque phosphorescentes par moments, adoucissaient cette atmosphère lugubre. De plus, j'ai trouvĂ© que les auteurs de cette bande dessinĂ©e avaient usĂ©s d'imagination sur certaines planches, en reproduisant par exemple une image de jeu vidĂ©o, ou une affiche de cinĂ©ma.

Bref, je ne vais pas vous expliquer encore une fois pourquoi j'adore cette bd, vous le savez dĂ©jĂ . Simplement, dans ce dernier opus, on va apprendre pourquoi Le Grand Muet est mort, car seul ce personnage ne nous avait pas livrĂ© son secret. On va connaĂ®tre surtout le fin mot de l'histoire et je peux vous dire que ça a Ă©tĂ© une totale surprise pour moi, je ne m'attendais pas Ă  ça. Le scĂ©nario final est recherchĂ© et insoupçonnable selon moi. Les toutes dernières pages m'ont laissĂ© nostalgique de ce petit chef d'oeuvre.

En effet, on revient au dĂ©but de l’histoire, mais en nous montrant ce qui se serait passĂ© si jamais le destin en avait dĂ©cidĂ© autrement. Cela m'a fait sourire et je pense qu'en cela Vogt et Rufledt ont rĂ©ussi leur pari, crĂ©er une bd sur le thème de la mort, pour la jeunesse, sans que se soit ni trop glauque ou triste. Je ne vous en dit pas plus et vous laisse le soin de le dĂ©couvrir.

Pour conclure:
Vous ne l'avez pas encore lu? Mais qu'attendez-vous???

Ma note 20/20.

                                                            


                                                          

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire