vendredi 24 juin 2016

18 ans 18 amants.
Marilyne Steen.
Editions Varl.
201 pages.

Résumé:

DĂ©couvrez le choc littĂ©raire qui fait tomber les masques : les hommes sont tous les mĂŞmes, et l'auteur nous le prouve avec 18 Ans 18 Amants ! Comment ? En rĂ©vĂ©lant ce qui se cache dans la tĂŞte des amants de l'hĂ©roĂŻne, la belle et sulfureuse Marilyne, jeune fille moderne et nĂ©anmoins lolita chaude comme la braise ! Ce roman exutoire aurait pu s'appeler American psycho Ă  l'ombre des jeunes filles en fleurs mais la moitiĂ© du titre Ă©tait dĂ©jĂ  prise (laquelle ? A vous de choisir...). L'Ă©rotisme n’a jamais Ă©tĂ© aussi hard.

Mon avis:

Lorsque les Editions Varl m'ont proposé de recevoir ce roman en partenariat j'ai accepté bien que je n'en ai jamais entendu parler, car j'aime lire un peu de tout et découvrir de nouveaux auteurs. De plus, la phrase d'accroche sur la première de couverture "Le roman qui prouve que les hommes sont tous les mêmes" a suscité mon intérêt. Je remercie donc les Editions Varl pour leur proposition et leur confiance.

Etant un peu romantique et croyant pour ma part que non tous les hommes ne sont pas à mettre dans le même panier j'étais assez perplexe face à l'avis de l'auteure. Mais en même temps j'étais curieuse de comprendre pourquoi elle pensait cela vis à vis de la gente masculine. Elle va donc nous raconter sans pudeur et dans les détails, les relations intimes qu'elle a pu avoir au cours de sa vie, depuis ses premiers émois d'adolescente envers ses professeurs de collège, sa première fois avec son meilleur ami puis le frère de celui-ci, ses aventures avec des hommes rencontrés sur internet, des amis... puis après chaque relation elle nous donne le point de vue de l'homme en question. J'ai trouvé ce principe assez intéressant puisque l'on voit clairement que la rencontre n'est pas vu de la même façon. Quand Marilyne en parle souvent comme d'une bonne expérience et qu'elle considère son partenaire comme sincère et ayant de bonnes intentions, les hommes eux la considèrent comme une fille facile, qui n'est bonne qu'à cela et dont ils vont profiter pour une soirée.

Alors oui je suis d'accord sur le principe qu’effectivement la plupart des hommes face Ă  une jolie fille comme Marilyne ont tendance bien Ă©videmment Ă  avoir les mĂŞmes pensĂ©es, surtout lorsqu'ils sont jeunes, qu'ils sont un peu avides d'expĂ©riences, mais selon moi il ne faut pas exagĂ©rer non plus. Marilyne est une jeune femme libĂ©rĂ©e et libertine, elle avoue mĂŞme qu'elle adore le sexe, mais je l'ai surtout trouvĂ© assez hypocrite. Elle n'est pas tout Ă  fait innocente, elle les attire quand mĂŞme aussi, elle les aguiche, elle est la plupart du temps consentante donc c'est un peu de sa faute aussi si elle est considĂ©rĂ©e comme une allumeuse, une fille facile et qu'elle tombe sur ce genre d'hommes. Donc le fait de critiquer leur comportement tout en provoquant des relations sans lendemain m'a un peu Ă©nervĂ©.

J'ai eu Ă©normĂ©ment de mal ensuite avec le langage des personnages. Oui je m'attendais Ă  ce que soit assez explicite mais avec une certaine finesse quand mĂŞme. Hors lĂ , nous avons tout le long du livre un langage vulgaire, grossier, cru, il y a Ă©normĂ©ment de mĂ©taphores immondes concernant l'acte sexuel qui m'ont dĂ©gouttĂ©. Les scènes de sexe sont vraiment hard, bestiales, Marilyne est traitĂ©e comme une chose Ă  qui les hommes peuvent faire faire tout ce qu'ils veulent. J'ai lu des romans New-Adult un peu Ă©rotiques comme 50 nuances de Grey, mais il y avait toujours de l'humanitĂ©, du respect, alors qu'ici c'est vraiment scènes de sexe sur scènes de sexe, mais "du sexe crade". Il est dĂ©jĂ  difficile de rentrer dans l'intimitĂ© des gens, mais lĂ  j'ai vraiment eu du mal Ă  lire certains passages, notamment aussi parce que nous ne savons pas si il y a du vĂ©cu dans certaines scènes puisque l'hĂ©roĂŻne a le mĂŞme prĂ©nom que l'auteure, ou si c'est juste une rĂ©fĂ©rence Ă  la cĂ©lèbre Marilyn Monroe, quoi qu'il en soit je n'Ă©tais pas Ă  l'aise du tout. 

Pour conclure:
MĂŞme si Ă  la fin son avis sur les hommes est un plus nuancĂ© je n'ai pas cautionnĂ© son comportement aguicheur qui donne je trouve une mauvaise image de la femme et que j'ai trouvĂ© en contradiction avec ce qu'elle pense d'eux. Le langage vulgaire, les scènes plus qu'explicites ne m'ont pas plu et le fait de ne pas savoir si nous avions parfois des bribes du passĂ© sexuel de l'auteure m'a gĂŞnĂ©. Je ne recommande pas ce roman Ă  un jeune public, aux âmes sensibles et aux romantiques pour toutes ces raisons mais Ă©galement parce qu'il y a des passages violents, comme le viol par exemple, et des scènes osĂ©es, mais plutĂ´t Ă  ceux qui veulent se faire leur propre opinion des relations hommes femmes. 


Ma note: 08/20.

2 commentaires:

  1. J'en avais entendu parler mais la ton avis ma mis un stop direct. Je ne pense pas aime donc pas me le procure

    RĂ©pondreSupprimer