dimanche 19 juin 2016

Ailleurs plus loin.
Amy Bloom.
Editions Charleston.
313 pages.

Résumé:

1924. Fuyant la Russie après le massacre de sa famille lors d'un pogrom, Lilian Leyb, vingt-deux ans, dĂ©barque Ă  New York. 
Elle loue un demi-matelas dans un appartement surpeuplĂ© et pouilleux du Lower East Side, souffle un travail de couturière dans un théâtre yiddish Ă  une file de candidates, et, brĂ»lant d'apprendre l'anglais, se rĂ©cite des litanies de synonymes (petit ami : soupirant, jules, romĂ©o), tirĂ©s du thĂ©saurus offert par son ami Yaakov, tailleur, acteur, dramaturge – et Pygmalion. Mais le jour oĂą Lilian dĂ©couvre que sa fille, Sophie, serait encore en vie quelque part en SibĂ©rie, elle n'a plus qu'une obsession : la retrouver. Elle part, une carte de l'Ouest amĂ©ricain cousue dans son manteau, pour un pĂ©riple qui commence dans un rĂ©duit du train express de Chicago. Et le conte traditionnel de l'immigrant va se mĂ©tamorphoser en aventure d'exil, des bas-fonds du Jazz District de Seattle jusqu'au sauvage Alaska et au Yukon des trappeurs...

Mon avis:

Ailleurs plus loin est un roman qui a été édité pour la première fois en France par les Editions Belfond en 2008, mais dont je n'avais jamais entendu parler à l'époque. Je suis donc ravie que les Editions Charleston aient décidé de le rééditer cette année en format poche, car ils m'ont permis de le découvrir. Lorsque j'ai lu dans le résumé les mots en 1924, New-York et l'intrigue dramatique, j'ai su que ce livre était fait pour moi. Je remercie donc beaucoup la maison d'Edition pour avoir eu la gentillesse de m'en envoyer un exemplaire.

Comment ne pas ĂŞtre attirĂ© par cette couverture vintage pleine de charme qui donne envie de partir loin, ainsi que par ce rĂ©sumĂ© poignant? Que l'on soit mère ou non il est tout Ă  fait facile de se mettre Ă  la place de Lilian, de comprendre sa dĂ©tresse quand elle apprend que sa fille qu'elle croyait morte est peut-ĂŞtre encore en vie. J'ai aimĂ© son courage, et sa dĂ©termination Ă  rejoindre ce pays qu'elle a dĂ» quitter de force et qui a tuĂ© presque toute sa famille, alors mĂŞme qu'elle n'a aucun moyen d'ĂŞtre sĂ»re que sa fille est vraiment en vie. 

Certains passages sont très crus et difficiles, prostitution, meurtres, on assiste impuissant Ă  tout ce qu'elle va subir lors de son voyage parce qu'elle est une femme qui voyage seule, qu'elle est juive et qu'elle a besoin d'argent pour continuer Ă  avancer. C'est un livre qui aborde des sujets sensibles tels que le racisme, l'homosexualitĂ©, l'immigration et qui nous montre la duretĂ© de la vie Ă  cette Ă©poque, que l'on soit dans une grande ville comme New-York ou dans des endroits isolĂ©s. 

Pourtant, rien ne semble pouvoir arrĂŞter Lilian, on a l'impression qu'elle Ă©vince les obstacles qui se dressent sur sa route assez facilement, notamment parce qu'elle ne perd jamais de vue son objectif et qu'elle puise toute sa force de son amour pour son enfant. Bien sĂ»r elle fait Ă©galement fort heureusement de très belles rencontres, des gens honnĂŞtes qui l'aident comme ils peuvent et sur qui elle va s'appuyer. MalgrĂ© tout, elle m'a semblĂ© parfois inconsciente du danger, trop confiante face Ă  des inconnus qui n'avaient malheureusement pas forcĂ©ment de très bonnes intentions envers elle. 

Par contre, mĂŞme si l'intrigue m'a beaucoup plu je n'ai pas rĂ©ussi Ă  apprĂ©cier l'Ă©criture de l'auteure que j'ai trouvĂ© complexe, ce qui m'a obligĂ© Ă  relire plusieurs fois des paragraphes. Selon moi, Amy Bloom s'Ă©parpillait, elle se perdait souvent dans des rĂ©flexions qui n'avaient pas lieu d'ĂŞtre, qui apportaient de la longueur au rĂ©cit, et qui nous faisaient oublier Ă  la fin ce dont elle nous parlait au dĂ©part. J'ai aimĂ© nĂ©anmoins qu'elle prenne le temps de nous raconter ce que deviendraient  au fil des annĂ©es chaque personnages qui ont comptĂ© dans la vie de Lilian, car je me suis attachĂ©e Ă  certains d'entre eux et j'ai trouvĂ© que cette touche de mĂ©lancolie faisait aussi le charme de ce roman.

Pour conclure:
Un roman touchant sur la dĂ©termination d'une jeune mère immigrĂ©e pour retrouver son enfant Ă  l'autre bout du monde. Un pĂ©riple fou et long, souvent dangereux, durant lequel  Lilian va devoir affronter humiliation, souffrance physique et morale,avec la peur constante de ne jamais y arriver. Alors que j'ai Ă©tĂ© touchĂ©e par le courage de cette femme, j'ai moins aimĂ© le style d'Ă©criture d'Amy Bloom que je n'ai pas trouvĂ© fluide et qui m'a perdu Ă  de nombreuses reprises. Une lecture que je vous recommande malgrĂ© tout pour toute l'Ă©motion qu'elle dĂ©gage.

Ma note: 14/20.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire