mercredi 8 juin 2016

Quand le destin s'emmĂŞle.
Anna Jansson.
Editions Robert Laffont.
339 pages.

Résumé:

C'est à Visby, petite ville au charme pittoresque, sur l'île de Gotland, au large de Stockholm, que se trouve le salon de coiffure d'Angelika. Angelika est une amoureuse de la vie, généreuse, pleine d'humour et qui adore la cuisine. La coiffure, chez elle, est bien plus qu'un métier, c'est une vocation depuis toujours. Son ambition est de rendre les gens heureux. Pour cela, elle n'hésite pas à se faire entremetteuse. Dans le salon, il n'y a que deux fauteuils, un pour le client (ou la cliente)... et un autre laissé libre pour son âme soeur. Il y a peu, elle a embauché Ricky, jeune beau garçon qui a été mis à la porte de chez sa mère pour qu'il grandisse un peu. Le salon d'Angelika est le décor de plusieurs rencontres et situations cocasses. Divers personnages aux personnalités fantasques vont s'y croiser. Angelika vit seule. Joachim s'en est allé il y a sept ans maintenant. Pour une grande romantique comme elle, n'est-il pas temps qu'elle rencontre à nouveau quelqu'un ? Un soir, après une journée de travail et une séance chez Expert-Conseil Minceur, elle se rend au restaurant Lindgården, ou elle aimait aller avec son mari, s'assoit à leur table, sous le mûrier, se délecte d'un délicieux repas avant de finir par un Parfait aux mûres et tuiles aux amandes. C'est alors qu'elle croise le regard d'un mystérieux homme qui dégage un charme fou et qu'elle va surnommer Arsène Lupin...

Mon avis:

Comment ne pas succomber Ă  cette jolie couverture printanière, douce et romantique?  Il fallait absolument que ce livre rejoigne les Ă©tagères de ma bibliothèque, je remercie donc beaucoup BabĂ©lio et les Editions Robert Laffont pour ce partenariat.

Si vous cherchez une lecture dĂ©tente, pleine de bons sentiments ce roman est fait pour vous. J'ai passĂ© pour ma part un excellent moment en compagnie d'AngĂ©lika, dont la vie est consacrĂ©e uniquement Ă  son salon de coiffure Le salon d'Amour qu'elle tient avec le jeune Ricky. J'ai adorĂ© le charme de ce lieu plein de vie, familier, dans lequel les clients viennent se dĂ©tendre en dĂ©gustant un thĂ© et des biscuits au safran, tout en leur faisant des confidences intimes. 

Comment ne pas s'attacher Ă©galement Ă  AngĂ©lika qui voue une vĂ©ritable passion pour son mĂ©tier, et qui s’Ă©vertue aussi Ă  former des couples parmi sa clientèle en mal d'amour. Mais sous son habituelle joie de vivre, et ses airs d’entremetteuse, se cache une profonde tristesse, celle d'avoir perdu l'amour de sa vie sept ans plus tĂ´t. Ainsi, c'est pour oublier son chagrin et ne plus trop penser Ă  celui qu'elle a aimĂ© pendant de nombreuses annĂ©es, qu'elle a dĂ©cidĂ© de se consacrer dorĂ©navant au bonheur des autres. Car quoi de plus beau dans la vie que l'amour?

J'ai Ă©galement beaucoup aimĂ© Ricky, qui malgrĂ© parfois son insouciance et son manque de sĂ©rieux est profondĂ©ment attachant. Peu importe ses mauvaises habitudes et ses retards occasionnels car il a fait la fĂŞte la vieille, il rĂ©pond malgrĂ© tout toujours prĂ©sent quand on a besoin  de lui. J'ai adorĂ© ces deux personnages au grand cĹ“ur, qui entretiennent une amitiĂ© sincère, qui peuvent compter l'un sur l'autre, et qui se soutiennent mutuellement dans les Ă©preuves difficiles. 

On passe un agrĂ©able moment en lisant ces pages, qui comportent des passages assez drĂ´les, grâce Ă  l'extravagance des circonstances et des personnages. D'autres ont un caractère plus philosophique, qui nous amène Ă  rĂ©flĂ©chir sur les comportements humains en gĂ©nĂ©rale, sur le sens mĂŞme de la vie et ce besoin universel d'amour. 
Cependant, j'ai moins apprĂ©ciĂ© les Ă©changes de mail entre AngĂ©lika et Sinbad, qui ponctuent le rĂ©cit assez rĂ©gulièrement. 
Ce correspondant anonyme m'a dĂ©plu dans sa façon de s'exprimer, qui m'a semblĂ© un peu ennuyante, irrĂ©elle et incomprĂ©hensible. 

J'ai surtout Ă©tĂ© Ă©tonnĂ©e par la tournure que prend le livre Ă  un peu moins de la moitiĂ© du roman. Alors que je pensais qu'Anna Jansson allait mettre surtout en avant une possible romance entre elle et ce bel inconnu qu'elle surnomme Arsène Lupin, elle nous fait la surprise d'y ajouter une petite touche de tension et de suspens. Un malheureux Ă©vĂ©nement qui vient Ă©branler la petite vie tranquille des habitants de Visby et la vie d'AngĂ©lika, qui se retrouve la pauvre dans une situation assez folle, stressante et aberrante, qui donne lieu par la suite Ă  des situations vraiment cocasses.

Pour conclure:
Une lecture lĂ©gère, joviale Ă  l'intrigue finalement surprenante, qui nous montre que tout n'est pas si tranquille sur cette petite Ă®le oĂą tout le monde se connaĂ®t. Un roman feel-good, un peu Ă  l'image du roman de Katarina Bivald Le jour oĂą Anita envoya tout balader. Sans conteste j'ai Ă©tĂ© sĂ©duite par le charme indĂ©niable du Salon d'Amour, un lieu convivial et animĂ©, mais aussi par ses personnages tous plus attachants les uns que l'autre. Une belle lecture.

Ma note: 15/20.





3 commentaires:

  1. Celui-ci a l'air génial pour l'été !
    Tu me fais découvrir ce roman dont je n'avais jamais entendu parler, Angélika a l'air d'être un personnage très attachant :)

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Oui j'ai passé un bon moment de lecture. Si tu veux une histoire sans prise de tête et dont tu n'attends pas énormément de choses je te conseille ce roman. bises

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout ce roman, alors je note le titre ! :)

    RĂ©pondreSupprimer