samedi 23 juillet 2016

The deal. Off campus saison 1.
Elle Kennedy.
Editions Hugo Roman.
431 pages.

Résumé:

Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant. Mais quand il s'agit d'hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l'équipe de hockey de l'université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l'équipe. Ils vont passer un drôle d'accord.
Elle lui donne des cours et il l'aide à séduire le quaterback de l'équipe de football. Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?

Mon avis:

Je lis très peu de New-Adult car j'ai souvent peur de trouver toujours les mêmes histoires, mais je me suis laissée tenter par celui-ci car j'entendais beaucoup de très bon avis à son sujet.

Effectivement je ne regrette pas de lui avoir donné sa chance. Comme pas mal de monde j'ai adoré ce livre. Je vous conseille de le lire rien que pour Garrett. J'ai été complètement sous le charme de ce personnage qui est presque l'homme idéal que toutes les filles rêvent d'avoir. De prime abord, il est le parfait cliché du beau sportif de l'université, capitaine de son équipe de hockey, fêtard, arrogant, sûr de lui, égocentrique, qui a toutes les filles à ses pieds, qui ne veux surtout pas d'histoire sérieuse car le sport est sa priorité. Le genre de personne qu' Hanna évite comme la peste. Pourtant, derrière ses airs de mec populaire et intouchable, se cache en réalité un jeune homme intelligent, sensible, profondément gentil, doux, attentionné, à l'écoute des autres, honnête, respectueux, romantique, et surtout très drôle. 
Même si au départ il s'intéresse à Hanna dans l'unique but d'améliorer ses notes, afin de pouvoir continuer à faire partie de l’équipe de hockey, on le voit petit à petit s'attacher à elle, se confier sur ses problèmes familiaux, notamment concernant son père qui risque de lui mettre pas mal de bâtons dans les roues. Il trouve finalement en Hanna une confidente, une personne qui le comprend, qui est plus proche de lui qu'il ne l'aurait pensé, ce qui va d'ailleurs le déstabiliser puisqu'il n'a jamais eu de relation amicale avec aucune fille.

Hanna est une fille de caractère, sarcastique, qui n'hésite pas à lui tenir tête, aucunement amadouée par son charme, et c'est ce qu'il apprécie chez elle. J'ai beaucoup aimé cette fille et je l'ai surtout envié. Bien qu'elle soit un peu intello et réservée, elle n'est pas non plus le genre à se faire marcher sur les pieds. D'ailleurs, elle accepte d'aider Garrett, après des jours et des jours de supplice, à condition qu'elle y gagne quelque chose en retour. Il doit l'aider à attirer l'attention du beau Justin, le capitaine de l'équipe de foot. 
Au fil des cours qu'elle donne à Garrett, elle se livre de plus en plus, et va jusqu'à nouer une véritable amitié avec lui. On la voit peu à peu comme elle est réellement à savoir une fille qui est brisée mais forte. On apprend qu'elle a subi un véritable traumatisme quand elle avait 15 ans, qui l'a marqué et dont seul sa famille est au courant. Incapable d'en parler, la musique pour elle est une sorte d'échappatoire, c'est une des choses qui l'a sauvé. 

Cette amitié atypique va peu à peu laisser place à une réelle attirance l'un envers l'autre, mais sans qu'aucun des deux ne veuillent se l'avouer. J'ai trouvé leur comportement adorable. Surtout celui de Garrett qui ne comprend pas ce qui lui arrive, qui est surpris d'éprouver des sentiments pour ce genre de fille, d'éprouver de la jalousie même envers Justin, alors qu'il s'est toujours interdit de tomber amoureux afin de ne pas se laisser distraire. J'ai aimé voir ce rapprochement subtil, l'idée qu'au final ils se prennent à leur propre piège, et que se soit surtout le personnage masculin qui éprouve des sentiments le premier. 

Ce n'est pas un roman qui ne parle que de l'attirance physique des deux personnages. L'auteure y aborde des sujets sensibles et difficiles, tels que les violences familiales, le viol, les différences de niveau de vie, les injustices sociales et juridiques...auxquels Garrett et Hanna vont devoir faire face. Elle Kennedy a écrit une des plus jolies romances que j'ai lu en New-adult jusqu'à présent. Les personnages évoluent, on les voit tout d'abord s'ignorer, s'envoyer promener, se quereller, puis petit à petit s'amadouer, s'attirer pour au final s'abandonner dans les bras l'un de l'autre sans que cela soit trop mièvre ou trop cliché. 

Pour conclure:
Une romance émouvante entre une intellectuelle passionnée de musique et l'un des plus beau sportif populaire de l'université, qui montre que parfois l'amour nous tombe dessus sans que l'on s'y attende. Le gros point fort de ce roman est à mes yeux Garrett, un personnage masculin craquant, attachant, étonnant, qui m'a fait rêver. Un régal. Merci aux Editions Hugo Roman. 

Ma note: 20/20. Un coup de cÅ“ur!

2 commentaires:

  1. J'ai encore le personnage de Garrett dans la tête alors que ça fait 3 jours que j'ai fini ce livre. Si tu es une grande romantique comme moi tu ne seras pas déçu ;-)

    RépondreSupprimer