dimanche 21 août 2016

96: la sixième corde.
Caroline et Benjamin Karo.
Roman autoédité.
358 pages.

Résumé:

Certains matins, la vie vous laisse sacrément seul. Seul devant vos choix, avec vos doutes, face à l'avenir et, parfois pire, confrontés à votre histoire. Qu’avais-je décidé cette nuit-là ? Difficile de le dire…, mais je savais que j’avais une semaine pour évacuer douze années de mon passé, une semaine à vivre sans modération, une semaine pour préparer mon futur avec Emma. L’heure était venue de faire une valise, pleine de mes trois meilleurs amis, de Doliprane et de la bande originale du plus capital des road trips de ma vie.

Mon avis:

J'essaie de lire de tout, et de temps en temps du mieux que je peux de soutenir des auteurs peu connus. C'est pourquoi j'ai accepté de recevoir le premier tome de 96 intitulé La sixième corde. Il faut dire aussi que le résumé annonciateur d'un road-trip entre amis à la Very bad trip me tentait plutôt bien et me paraissait idéal pour l'été. Je remercie donc Caroline et Benjamin Karo pour leur confiance. 

L'intrigue est assez déconcertante et je dois avouer que j'ai eu beaucoup de mal à comprendre l'intérêt de ce voyage et ce que recherchait vraiment Arnaud en décidant de revoir une dernière fois toutes ses ex. Véritable envie de faire table rase du passé avant de se poser définitivement, ou réel besoin inconscient de changer d'air afin de savoir si Emma est véritablement la bonne? Même si cette semaine "retour dans le passé" Ã©tait Ã  la base son idée à elle, j'ai trouvé qu'Arnaud manquait de confiance en lui, qu'il pouvait facilement se laisser influencer par ses amis ou par ses anciennes petites amies. Anciennes conquêtes d'ailleurs qu'il n'hésite pas à draguer ouvertement et auprès desquelles parfois il se comporte comme un véritable goujat. J'ai eu Ã©normément de mal à m'attacher à lui, à comprendre et à approuver son comportement. Il m'a paru assez présomptueux, irrespectueux et même immature.

J'ai nettement préféré ses trois amis. Bien qu'étant tous de jeunes célibataires bien décidés à profiter de cette semaine de beuveries et de parties de jambes en l'air, pendant laquelle ils  vont un peu considérer les femmes comme des mouchoirs jetables, je me suis beaucoup attachée à eux. Romain pour son côté trop gentil et parfois même naïf, Vincent pour sa fausse assurance que cache en réalité un garçon sensible et  Eni pour son éternelle ambition. Même si leurs comportements et leur langage grossier m'a souvent déplu, j'ai beaucoup aimé le portrait final qu'en ont fait les auteurs. Derrière leur apparence de fêtards invétérés, on comprend qu'ils rêvent tous finalement de trouver le grand amour. Cette semaine va finalement leur apporter beaucoup, bien plus qu'à Arnaud en tout cas que j'ai senti encore plus perdu qu'avant. Cependant, je regrette que l'on n'ait pas eu plus de détails sur la personnalité et le déroulement de la semaine d'Emma qui apparaît comme une femme intelligente et assez patiente. Peut-être que le deuxième tome nous en apprendra plus sur elle et sur sa façon de voir son couple avec Arnaud, En tout cas je l’espère.

J'ai beaucoup aimé l'ambiance conviviale et festive de cette semaine qui n'a fait que renforcer leur amitié même si parfois certaines de leurs aventures étaient à deux doigts de se terminer en catastrophe. J'ai adoré les voir se chambrer, se jouer des tours dans l’unique but de faire enrager l'autre ou encore de se rappeler leurs bons moments passés ensemble au lycée par exemple. Néanmoins, même si j'ai trouvé que Benjamin et Caroline Karo avaient une plume assez jolie, toute en finesse, et parfois même poétique, certains passages m'ont semblé assez longs, peu intéressants et un peu inutiles, comme  les passages sur le match de football qu'ils regardent ensemble un soir, ou encore leur partie de jeu au casino. 

Finalement les dernières pages attisent notre curiosité et nous poussent à connaitre la suite des aventures d'Arnaud et ses amis, puisque cette semaine se termine de façon inattendue pour eux, surtout pour Arnaud qui se retrouve  face à un dilemme. 

Pour conclure:
Un avis en demi-teinte donc concernant ce road-trip entre amis, qui par certains côté m'a fait rire, comme énervé par d'autres. Si j'ai aimé la bonne image que donnent les auteurs des trois amis d'Arnaud à la fin, j'ai nettement moins aimé la façon dont ils traitent tous les quatre les femmes pendant cette semaine de débauches, et leur langage assez trash. Malgré quelques passages à mon avis inutiles, la fin nous fait nous attacher aux personnages et nous donne envie de connaitre la suite de ce quatuor indissociable. 

Ma note: 12/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire