dimanche 7 août 2016

Quatre filles et un jean: Le troisième été.
Ann Brashares.
Editions Galimard Jeunesse.
359 pages.

Résumé:

Au cours de ce troisième été, les quatre filles se réunissent une fois de plus chez Gilda, après avoir dit adieu à leur lycée pour de bon, car cette fois, elles se sépareront toutes à la fin de l'été pour aller chacune dans une fac différente : Lena ira à l'école de design de Rhode Island pour réaliser son rêve, étudier l'art ; Bridget part à l'université de Brown en sport-études ; Carmen s'en va à Williams et Tibby se rend à New York pour étudier le cinéma. Cet été-là,Carmen reste à Bethesda, ainsi que Lena et Tibby. Carmen va vite découvrir que tout ne tourne pas rond du côté de sa mère, et va rencontrer quelqu'un sur qui elle pourra compter. Lena prend des cours de dessin, jusqu'au jour où son père découvre que le modèle est nu, et que sa fille doit le dessiner... Ce sera alors une véritable lutte pour Lena, pour qu'elle s'affirme enfin et se révèle au grand jour sous sa véritable personnalité. Bridget part comme monitrice dans un camp sportif, mais elle va y retrouver quelqu'un qu'elle connaît déjà très bien ... Tibby, quant à elle, vivra une grande frayeur et se rapprochera de Brian.

Mon avis:

Le mois d'août est là, je profite donc des beaux jours pour avancer
dans la sĂ©rie Quatre filles et un jean avec le troisième tome: Le
troisième Ă©tĂ©. Comme les deux prĂ©cĂ©dents j'ai beaucoup aimĂ© suivre les aventures de Carmen, LĂ©na, Bridget et Tibby lors de leur dernier Ă©tĂ© avant leur entrĂ©e Ă  l’universitĂ©. J'avais un peu peur que l'histoire s’essouffle mais encore une fois chacune des filles va connaitre de grands bouleversements dans leur vie, ce qui ne nous laisse pas le temps de nous lasser bien au contraire.

C'est un tome plein de nostalgie. C'est l'Ă©tĂ© des dernières fois avant le grand saut dans le monde adulte. Elles vont toutes se retrouver Ă  la rentrĂ©e dans des Etats diffĂ©rents et vont donc ĂŞtre très Ă©loignĂ©es
les unes des autres, mais pas question pour autant de s'oublier. PartagĂ©es entre joie et apprĂ©hension de grandir, ces vacances vont ĂŞtre encore une fois l'occasion pour elles de se rapprocher mais aussi de se remettre en question et de rĂ©gler certains problèmes personnels sur le plan familiale et sentimentale. 

Carmen a beaucoup de mal Ă  trouver sa place dans la nouvelle famille que forment maintenant sa mère et son nouveau mari David, et encore plus lorsqu'elle apprend qu'elle va bientĂ´t avoir un petit frère ou une petite sĹ“ur. On voit qu'elle manque Ă©normĂ©ment de confiance en elle, elle a un peu peur de perdre sa place dans le cĹ“ur de sa mère, ces changements ne sont pas faciles pour elle.

LĂ©na, elle va devoir affronter son père qui ne veut pas qu'elle Ă©tudie le dessin Ă  la facultĂ©. PassionnĂ©e par cette discipline, elle est terrorisĂ©e Ă  l'idĂ©e d'Ă©tudier quelque chose qui ne lui correspond pas. D'autant plus que le dessin est bien plus qu'une passion, il lui permet aussi de vraiment cerner les gens. 

Bridget vit toujours pour le football, mais son stage d'Ă©tĂ© ne va pas se passer comme elle l'avait prĂ©vu puisque lĂ  bas elle y retrouve Eric, le garçon dont elle Ă©tait tombĂ©e amoureuse il y a deux ans dĂ©jĂ . Cette confrontation va lui permettre d'apprendre Ă  gĂ©rer ses Ă©motions et ses sentiments, Ă  devenir bien plus que la simple fille sexy qui plaĂ®t aux garçons.

Et enfin Tibby, elle, va subir un vĂ©ritable drame pendant cet Ă©tĂ©. RongĂ©e par la culpabilitĂ© elle va avoir beaucoup de mal Ă  se pardonner. Suite Ă  cet accident, elle va apprendre Ă  voir les gens diffĂ©remment, Ă  voir plus loin que leurs apparences. 

MalgrĂ© leurs erreurs, leurs doutes et leur peur, j'ai trouvĂ© que les quatre filles Ă©taient beaucoup plus matures, moins Ă©goĂŻstes et plus indĂ©pendantes les unes des autres aussi. Bien-sĂ»r elles grandissent mais je pense aussi qu'elles ont beaucoup appris des Ă©tĂ©s prĂ©cĂ©dents. A presque dix huit ans, on est Ă  un âge oĂą l'on se cherche et oĂą on a l'impression d’ĂŞtre Ă  un tournant de sa vie. On a l'impression que plus ne sera jamais comme avant, que l'on quitte pour toujours le cocon dans lequel on Ă©tait jusqu'Ă  prĂ©sent. La fin m'a beaucoup touchĂ© et j'ai vraiment hâte de voir ce que l'avenir leur rĂ©serve.  C'est un tome sur la gĂ©nĂ©rositĂ© et la confiance en soi. Quelque soit la distance, elles prennent conscience qu'elles seront toujours prĂ©sentes les unes pour les autres et pour leurs familles.

Pour conclure: 
Un troisième tome touchant qui aborde avec justesse les derniers moments avant le passage Ă  l'universitĂ©. Plus matures et soudĂ©es que jamais Carmen, Bridget, LĂ©na et Tibby  profitent de leur dernier Ă©tĂ© avant le grand bouleversement qu'annonce la rentrĂ©e. DrĂ´le et Ă©mouvant,  je me suis laissĂ©e porter encore une fois par la magie de cette sĂ©rie qui me plait de plus en plus.

Ma note: 17/20.

2 commentaires:

  1. Super, quelle série, comme je te disais sur Insta c'est la série de mon adolescence ! Mais j'ai peur de les relire et de ne pas aimer, le tome 4 est tout aussi bien même si lorsque je l'ai lu les filles étaient plus vieille que moi et j'ai eu un tout petit plus de mal à m'identifier et puis le dernier tome <3 Bonne lecture :)

    RĂ©pondreSupprimer
  2. Coucou, oui je pense qu'il faut les lire en se mettant dans la peau d'une ado sinon ça ne fonctionne pas, on ne peut pas se sentir concerné à presque 30 ans. Pour ma part je savais à quoi m'attendre, c'est jeunesse donc je ne suis pas déçue. Je voulais avant tout avoir lu au moins une fois cette série. Après c'est sûr que plus elles grandissent plus j'arrive à m'identifier à elles, mais je ne les relirai pas non plus des fois et des fois. bisous

    RĂ©pondreSupprimer