lundi 5 septembre 2016

Quatre filles et un jean pour toujours.
Ann Brashares.
Editions Gallimard.
423 pages.

Résumé

Carmen, Lena, Tibby et Bridget ont seize ans dans le premier tome. Elles sont toutes les quatre nĂ©es Ă  Berthesda, dans l’Etat de Washington, entre la fin aoĂ»t (Lena est nĂ©e un peu en avance sur la date prĂ©vue) et la mi-septembre, dans un intervalle de dix-sept jours prĂ©cisĂ©ment. Très diffĂ©rentes les unes des autres, elles sont pourtant les meilleures amies du monde et partagent toutes leurs joies et leurs peines. Un jean magique symbolise leur amitiĂ© et deviendra le tĂ©moin privilĂ©giĂ© de leurs aventures estivales, jusqu’au dernier volet, qui laisse les quatre filles au seuil de leur vie d’adulte. C’est l’heure des grandes questions et, parfois, des dĂ©ceptions. Mais une chose est sĂ»re : avec ou sans le jean, leur amitiĂ© restera Ă©ternellement dans le bleu.

Mon avis:

L'Ă©tĂ© se termine et avec lui cette sĂ©rie qui m'aura accompagnĂ© durant deux mois. Bridget, LĂ©na, Tibby et Carmen ont maintenant 29 ans et vivent chacune de leur cotĂ©. Les annĂ©es ont passĂ© et ont emportĂ© avec elles un peu de leur complicitĂ© d'antan. Je m'attendais plus ou moins Ă  les voir s’ĂŞtre un peu sĂ©parĂ© après tant d'annĂ©es, car bien qu'elles soient liĂ©es comme jamais depuis leur naissance, la vie fait que parfois on s’Ă©loigne les uns des autres sans vraiment le vouloir ou s'en rendre compte. 

Pourtant, le roman prend une tournure complètement inattendue au bout de 70 pages, une tragĂ©die s'abat sur nous et sur elles. A ce moment lĂ , c'est comme une gifle qu'Ann Brashares nous inflige. On reste abasourdi, perdu, en colère mĂŞme contre l'auteure et complètement attristĂ© de voir ce que sera leur vie dĂ©sormais. J'ai pleurĂ© tout au long de ma lecture parce que ce dernier tome est incroyablement triste, mais aussi parce que l’Ă©vĂ©nement atroce qui se produit va forcer les filles Ă  se remettre en question. Chacune d'entre elles va s'apercevoir qu'il leur manque quelque chose pour ĂŞtre pleinement satisfaite de leur vie, que se soit un amour trop longtemps ignorĂ© ou  une carrière ennuyeuse, les filles vont devoir parcourir un long chemin avant de vraiment se trouver. 

J'ai aimĂ© me remĂ©morer avec elles tous leurs souvenirs nostalgiques d'enfance et d'adolescence qui m'ont rappelĂ© les quatre tomes prĂ©cĂ©dents. J'ai retrouvĂ© avec plaisir Bridget toujours aussi aventurière et libre, Carmen et LĂ©na toujours aussi peu sĂ»res d'elles et la secrète Tibby, qui est celle qui m'a le plus Ă©tonnĂ©. On se rend compte que finalement on ne la connait pas aussi bien que ce l'on croyait, qu'elle est sans doute celle des quatre qui a le plus grand cĹ“ur, et qui comprend le mieux ses amies.

C'est un roman magnifique, bourrĂ© d’Ă©motions, qui aborde des sujets sensibles tels que la maladie, les annĂ©es qui passent, le manque, les souvenirs, la mort et toutes les phases de deuil par lesquelles on passe dans ces circonstances, du dĂ©ni Ă  la colère, en passant par la dĂ©pression et enfin l'acceptation. Accepter que plus rien ne sera jamais comme avant, apprendre Ă  se reconstruire et Ă  vivre avec son chagrin. Ce livre nous fait rĂ©flĂ©chir en mĂŞme temps que les filles sur notre vie, sur ce qui nous rend heureux et surtout comment on veut vivre. On prend conscience de l'importance Ă  un moment donnĂ© de faire le point pour ne pas avoir de regrets, mĂŞme si pour cela on a parfois besoin d'aide. Et les amis sont souvent lĂ  pour cela.  Ainsi, encore une fois leur amitiĂ© va ĂŞtre plus forte que tout, les lier cette fois Ă  jamais d'une façon tellement belle que je ne peux que vous recommander encore une fois cette sĂ©rie. 

Pour conclure:
Les mots me manquent pour rĂ©sumer cette magnifique sĂ©rie sur les liens si puissants que peuvent renfermer une simple amitiĂ©. Un dernier tome Ă©tonnant et  bouleversant, qui nous pousse Ă  nous interroger sur le sens mĂŞme de la vie. J'ai pleurĂ© tout le long du livre mais je l'ai fini avec le sourire. 

Ma note: 20/20. Un coup de cĹ“ur! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire