mardi 15 novembre 2016

La pâtisserie Bliss, tome 3: magie à croquer.
Kathryn Littlewood.
Editions PKJ.
304 pages.

Résumé:

Rose a vaincu la diabolique tante Lily et récupéré le livre de recettes familiales. Elle est aussi devenue une star : M.Beurre, le président de la Corporation des Véritables Petits Gâteaux, la kidnappe et la force à créer de nouvelles pâtisseries pour lui. Mais M.Beurre a de terribles projets : à l'aide de donuts zombificateurs, il compte s'emparer du monde ! Seules Rose et son équipe de pâtissiers peuvent l'en empêcher...

Mon avis:

Lorsque je commence une sĂ©rie je n'aime pas la faire traĂ®ner au risque d'oublier une partie des Ă©vĂ©nements qui se sont dĂ©roulĂ©s dans les tomes prĂ©cĂ©dents, et de ne plus ĂŞtre totalement imprĂ©gnĂ© de l’histoire.  

Je dois dire que le tome 2 m'avait un peu moins plu que le premier, j'avais donc beaucoup d'attentes sur ce supposĂ© dernier tome. Finalement j'ai apprĂ©ciĂ© ma lecture mĂŞme si selon moi le premier tome reste indĂ©trĂ´nable. J'ai beaucoup aimĂ© l'intrigue de celui-ci qui place encore une fois Rose dans une situation assez compromettante, puisqu'elle se fait enlever avec le chat Serge par le prĂ©sident d'une puissante entreprise de gâteaux, qui souhaite avoir la main mise sur le monde entier. J'ai trouvĂ© l'intrigue un peu plus prenante, car Rose se retrouve dans une sorte de grand camp composĂ© d'entrepĂ´ts et de fabriques, entourĂ© de fils barbelĂ©s, ce qui confère une ambiance assez mystĂ©rieuse et menaçante. On ne sait pas oĂą Rose est tombĂ©e, ce que cache vraiment ce lieu, et surtout comment elle va faire pour en sortir. D'autant plus que son ravisseur semble vouloir lui cacher l'existence d'une mystĂ©rieuse petite maison situĂ©e bien Ă  part du complexe industriel. 

Bien Ă©videmment cela reste un roman jeunesse, il ne faut donc pas s'attendre Ă  un univers complètement hallucinant comme pourrait l'ĂŞtre un roman fantastique pour adulte. Les pĂ©ripĂ©ties s’enchaĂ®nent encore une fois de façon redondante autour de la pâtisserie, puisque Rose doit perfectionner des gâteaux malĂ©fiques pour le compte de son kidnappeur, mais la force de ce dernier tome rĂ©side surtout dans l'apparition de nombreux nouveaux personnages qui vont se retrouver dans des situations assez cocasses. Ici la mĂ©chante tante Lily semble s'ĂŞtre enfuie après son dĂ©sastreux Ă©chec au concours du plus grand pâtissier, pour laisser place Ă  une vĂ©ritable Ă©quipe de pâtissiers qui vont devenir au fil des recettes assez dĂ©jantĂ©s. Je me suis beaucoup attachĂ©e Ă  Marge, l'une des pâtissières de cette corporation, qui est comme tous les autres sous la coupe de cet infâme homme, mais qui souhaite coĂ»te que coĂ»te aider la jeune fille Ă  s'Ă©vader. L'auteure a conclu son histoire je trouve d'une jolie façon, que j'ai trouvĂ© assez poĂ©tique. On retrouve Ă©galement les deux frères de Rose, Oliver et Origan qui parviennent Ă  retrouver leur sĹ“ur, et qui vont bien-sĂ»r commettre des bourdes, mais que j'ai trouvĂ© ici beaucoup plus matures et rĂ©flĂ©chis. 

J'ai par contre Ă©tĂ© déçue par la fin qui m'a semblait un peu trop facile et pas du tout crĂ©dible. J'ai trouvĂ© qu'elle avait Ă©tĂ© assez vite expĂ©diĂ©e, que l'auteure avait manquĂ© d’imagination. Je me suis dit: tout cela pour au final faire ça? J'ai Ă©tĂ© déçue Ă©galement que l'auteure ne s'attarde pas plus sur cette fameuse petite maison qui en rĂ©alitĂ© ne renferme rien de spĂ©ciale et qui a Ă©tĂ© assez vite abandonnĂ©e. Je m'attendais Ă  ce que Rose et ses frères dĂ©couvrent peut-ĂŞtre quelque chose de cachĂ© qui aurait tout remis en question, mais non. Pourquoi nous laisser croire le contraire dans ce cas lĂ ?  Finalement, c'est une sĂ©rie que je conseille vraiment aux moins de douze ans, passĂ© cet âge je pense qu'elle est trop jeunesse pour pouvoir plaire Ă  un adulte sur le long terme. L'intrigue reste simple, et certaines phrases trop enfantines. La grande surprise de ce roman est qu'il se termine d'une façon qui laisse supposer une suite, mais pour ma part si tel est le cas je pense m’arrĂŞter lĂ .

Pour conclure:
Un troisième tome assez mystĂ©rieux et prenant finalement, qui met encore une fois le doigt sur la dangerositĂ© de la soif de pouvoir, PonctuĂ© d'humour mais aussi de tendresse, j'ai nĂ©anmoins Ă©tĂ© déçue par le manque de dĂ©veloppement de certains Ă©lĂ©ments de l'histoire, et par la fin un peu trop facile Ă  mon goĂ»t. 


Ma note: 14/20.

1 commentaire:

  1. Je n'avais pas adoré le premier tome, donc toujours pas lu la suite...

    RĂ©pondreSupprimer