dimanche 20 novembre 2016

The score.
Elle Kennedy.
Editions Hugo Roman.
424 pages.

Résumé:

Allie Hayes est en mode crise. Elle n'a toujours pas la moindre idée de ce qu'elle va faire après avoir obtenu son diplôme, pourtant la date fatidique approche à grands pas. Et comme si cela ne suffisait pas, elle tente de se remettre d'une rupture qui lui a brisé le coeur. Ce qui est certain, c'est que la solution à ses problèmes ne passe pas par une histoire sauvage avec la star de hockey Dean Di Laurentis ! Et pourtant, il est tellement difficile de lui résister. Mais Allie a décidé que même si son avenir est incertain, une seule chose est sûre, elle ne sera pas le prochain coup d'un soir du hockeyeur. Il va falloir qu'il en fasse un peu plus que d'habitude pour la faire céder. Dean obtient toujours ce qu'il veut. Des filles, des bonnes notes, des filles, la gloire, des filles... C'est un homme à femmes, et il n'a jamais rencontré une fille qui reste insensible à son charme. Jusqu'à Allie. En une nuit, la blonde fougueuse a fait basculer son petit monde. Et elle lui dit qu'elle veut être son amie ! Non. C'est lui qui décide du déroulement des choses et il n'est pas prêt à bousculer sa façon de vivre. Cette fille-là va faire tourner la tête du volage Dean, au point qu'il se demande s'il n'est pas temps d'arrêter d'enchaîner les amourettes pour se jeter dans le grand amour.

Mon avis: 

Comme vous le savez sans doute je ne suis pas habituellement une grande adepte du genre New Adult, car je trouve souvent les histoires trop clichées, pas assez développées, mais je dois dire que Elle Kennedy a un peu réussi à me faire changer d'avis, car oui je l'avoue, je suis complètement fan de cette série.

Pourtant, je n'Ă©tais pas aussi pressĂ©e de lire The score par rapport Ă  The Deal ou The Mistake, car Dean ne m'intĂ©ressait pas particulièrement. Le peu de fois oĂą on l’apercevait dans les tomes prĂ©cĂ©dents il m'apparaissait comme un don juan qui collectionnait les filles, le mec en gros un peu idiot et un peu lourd, qui ne pense qu'au sexe Ă  longueur de journĂ©e, donc il ne m'attirait vraiment pas plus que cela. Et c'est lĂ  oĂą je vois que cette sĂ©rie est vraiment bien Ă©crite et addictive, car malgrĂ© mes rĂ©ticences, l'auteure a rĂ©ussi Ă  me faire aimer ce tome presque autant que ceux concernant Garrett et Logan, mĂŞme si selon moi pour l'instant aucun ne peut surpasser le premier tome. 

Bien Ă©videmment on est encore une fois sur le mĂŞme principe que les prĂ©cĂ©dents, c'est Ă  dire le sportif qui tombe amoureux d'une fille qui Ă  la base n'Ă©tait pas du tout faite pour lui, car Allie a l'habitude des relations sĂ©rieuses tandis que Dean veut s'amuser sans s'attacher.  Bien-sĂ»r c'est encore une fois un peu clichĂ©, parce que incontestablement on se doute qu'ils vont finir par tomber amoureux l'un de l'autre, mais lĂ  oĂą je trouve que justement les romans de Elle Kennedy sont intĂ©ressants, c'est que les garçons sont loin d'ĂŞtre bĂŞtes et insensibles, et les filles ne sont pas dĂ©crites comme des saintes-nitouches, sĂ©rieuses et timides.  

Alors oui Allie est une fille raisonnable et romantique puisqu'elle ne conçoit pas une relation uniquement basĂ©e sur le sexe, mais c'est aussi le genre de fille complètement dĂ©complexĂ©e et libĂ©rĂ©e, et elle ressemble un peu Ă  Dean de ce cotĂ© lĂ , donc finalement on est pas vraiment surpris de leur rapprochement. J'ai beaucoup aimĂ© cette fille, mĂŞme si elle est très loin de me ressembler, comme j'ai adorĂ© d'ailleurs Hannah ou Grace. Elle a eu une enfance assez triste, puisqu'elle a perdu sa mère jeune, on sent qu'elle est très forte psychologiquement parce qu'elle a dĂ» faire face très tĂ´t Ă  des choses difficiles. La relation qu'elle va entretenir avec Dean va aussi ĂŞtre pour elle une Ă©preuve Ă  relever, car d'un cĂ´tĂ© elle sait qu'il ne faut pas qu'elle attende quoique se soit de lui, mais en mĂŞme temps son cĂ´tĂ© romantique reprend le dessus, et elle commence Ă  Ă©prouver des sentiments pour lui.  

En ce qui concerne Dean j'ai Ă©tĂ© surprise finalement de m'intĂ©resser Ă  lui et de l'apprĂ©cier autant que Garrett et Logan. Sous ses airs de tombeur et de dragueur, se cache une âme sensible, une profonde gĂ©nĂ©rositĂ©, bref un cĹ“ur en or, que d'ailleurs personne, pas mĂŞme ses coĂ©quipiers ne soupçonnaient. J'ai aimĂ© que se soit grâce Ă  Allie qu'il prenne conscience de certaines choses, qu'il change petit Ă  petit. Sa patience avec les enfants, son Ă©motivitĂ©, son cĂ´tĂ© protecteur et son humanitĂ© insoupçonnĂ©e finalement, m'a touchĂ©. J'ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux face Ă  certains de ses mots ou face Ă  des choses qu'il fait pour les autres. Bref j'ai adorĂ© encore une fois ce personnage qui m'a fait Ă©galement beaucoup rire. 

L'humour et les situations cocasses sont encore une fois bien présentes dans ce tome. Je repense notamment aux toutes premières pages où j'ai carrément ris toute seule, ou encore concernant la scène dans la salle de bain de Dean. C'est vraiment un livre qui m'a fait passer par toutes sortes d'émotions, qu'on apprécie de lire lorsque l'on se sent d'humeur un peu maussade, parce qu'il fait du bien. C'est une jolie histoire d'amour, drôle par moment, mais parfois triste également, car le livre aborde aussi des sujets assez difficiles comme la maladie, la dépression, les peines de cœur, la séparation, la mort aussi.

Je n'ai qu'une hâte maintenant c'est de lire le quatrième tome qui sera cette fois sur Tucker, car celui-ci se retrouve à la fin du roman dans une situation compromettante, et j'ai hâte de voir comment il va gérer cela.

Pour conclure:
Un tome qui m'a surpris car je ne m'attendais pas à aimer autant le personnage de Dean. Elle Kennedy a de nouveau fois su nous concocter une très belle histoire, complètement addictive, qui m'a fait rire, mais qui m'a mis aussi les larmes aux yeux. Encore une fois je vous conseille cette série, qui fait du bien au moral tout simplement.

Ma note: 17/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire