mardi 14 février 2017

Un petit quelque chose en plus.
Sandy Hall.
Editions Hugo Roman.
254 pages.
En librairie depuis le 9 février 2017.

Résumé:

Tout le monde sait que le courant passe entre Lea, une timide maladive, et Gabe, un garçon mystérieux. Quatorze personnes racontent l'histoire, comme le chauffeur du bus, la serveuse du restaurant où Gabe et Lea mangent, même un écureuil dans le parc.

Mon avis:

J'avais repĂ©rĂ© ce roman depuis un moment dĂ©jĂ  lorsqu'il Ă©tait paru en version originale sous le titre A little something different. Je n'ai donc pas hĂ©sitĂ© lorsque j'ai vu qu'il sortait en France chez  Hugo Roman, d'autant plus que je suis ravie de constater que la couverture française est tout aussi belle que la couverture anglaise. Je remercie donc beaucoup la maison d'Ă©dition pour l'envoi de ce titre.


Un petit quelque chose en plus c'est une jolie histoire d'amour toute mignonne, mais surtout très originale dans la façon dont elle est racontée par l'auteure. En effet, à aucuns moments le lecteur se retrouve dans la peau de nos deux personnages principaux, puisque Gabe et Léa ne prennent jamais la place du narrateur. On va donc assister à ce flirt à travers les yeux de différentes personnes qui les observent (même un banc et un écureuil, si, si!) ou à travers des conversations qu'ils échangent avec eux. J'ai trouvé la construction du récit vraiment originale, ce qui appuie encore plus sur le fait que ni l'un ni l'autre n'ont l'air de se rendre compte qu'ils se plaisent mutuellement, mise à part tout le monde autour d'eux.

Gabe et LĂ©a sont deux jeunes adultes que j'ai trouvĂ© assez attachants dans leur maladresse. Leur timiditĂ© et leur naĂŻvetĂ© sont touchantes. Gabe est un jeune homme renfermĂ© et mystĂ©rieux, mais au fur et Ă  mesure de l’histoire on commence Ă  comprendre pourquoi. On devine petit Ă  petit qu'il a subi un traumatisme il n'y a pas si longtemps qui a remis toute sa vie en question, et que depuis ce jour il n'est plus tout Ă  fait le mĂŞme. On ressent une certaine gĂŞne dans sa façon de se comporter vis Ă  vis des autres et notamment envers les filles, ce qui explique en grande partie son comportement envers LĂ©a, qui elle est une timide maladive. Je me suis peut-ĂŞtre un peu moins attachĂ©e Ă  cette dernière, surement parce qu'elle n'a pas vraiment Ă  mon sens de raisons valables pour ne pas faire avancer les choses entre eux. Je peux comprendre que l'on soit timide, mais Ă  presque 20 ans il faut savoir je pense dĂ©passer sa peur des autres. Il aurait juste suffit Ă  mon avis que LĂ©a prenne une petite initiative pour Ă©viter les amalgames, que l'on tourne en rond, et surtout pour que leur idylle prenne enfin vie.

Ainsi, si j'ai trouvĂ© le dĂ©but très mignon, je me suis vite senti agacĂ©e par le manque de courage de Gabe et LĂ©a. Ils sont très empotĂ©s, les occasions manquĂ©es s'enchaĂ®nent sans que ni l'un ni l'autre ne face le premier pas et c'est assez frustrant au final. J'ai mĂŞme trouvĂ© que leur comportement ne correspondait pas tellement Ă  un comportement d'Ă©tudiants de facultĂ©, mais plutĂ´t Ă  celui de collĂ©giens, car certaines scènes sont assez puĂ©riles. Heureusement les changements rĂ©currents de narrateurs dynamisent le rĂ©cit, ce qui m'a permis de ne pas m'ennuyer et surtout de ne pas me lasser de ma lecture. Cependant, l'engouement autour de leur bĂ©guin ne m'a pas semblĂ© très crĂ©dible surtout en ce qui concerne leur professeur, leur chauffeur de bus ou encore la serveuse du cafĂ© oĂą ils ont l'habitude de se rendre après les cours. Est-ce que vraiment une amourette entre deux jeunes gens intĂ©resserait ce genre de personne dans la vraie vie? A mon sens c'est peu probable.

Pour conclure: 
Une romance toute mignonne, parfaite lorsque l'on a envie d'une lecture simple, pleine de douceur et d'amour. Si j'ai aimĂ© la construction originale du rĂ©cit,  en revanche le comportement assez enfantin de Gabe et LĂ©a m'a un peu agacĂ©, et je reste sceptique face Ă  l'engouement de leur entourage pour leur attirance rĂ©ciproque. 

Ma note: 14/20.

1 commentaire: