dimanche 28 mai 2017

Jamais plus.
Colleen Hoover.
Editions Hugo Roman.
402 pages.
En librairie depuis le 11 mai 2017.

Résumé:

Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu'elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d'une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l'amour peut tout excuser ?

Mon avis:

Je ne connaissais pas bien la plume de Colleen Hoover car je n'avais lu d'elle que la trilogie Never, Never qu'elle a coĂ©crit avec Tarryn Fisher qui m'avait d'ailleurs un peu déçu. Je souhaitais malgrĂ© tout dĂ©couvrir un autre de ses romans qui sont Ă -priori tous des best-sellers. Celui-ci m'intĂ©ressait particulièrement car les violences conjugales est un sujet qui me touche Ă©normĂ©ment. Mon intĂ©rĂŞt pour ce livre s'est encore accru lorsque j'ai su que l'histoire de Lily avait Ă©tĂ© très largement inspirĂ©e de la propre vie de l'autrice. Un grand merci donc aux Editions Hugo Roman pour l'envoi de ce titre. 

J'ai tout de suite aimĂ© ce livre dès les premières pages oĂą l'on assiste envieusement Ă  la rencontre magique de Lily et Ryle. IrrĂ©mĂ©diablement attirĂ©s l'un par l'autre on devine qu'est sur le point de naĂ®tre une très jolie histoire d'amour. J'ai adorĂ© ces passages et je n'avais pas envie de les quitter, pourtant j'ai tout autant apprĂ©ciĂ© ceux concernant l'enfance de la jeune femme. A travers les lettres que Lily a Ă©crit secrètement pour Ellen Degeneres cette cĂ©lèbre prĂ©sentatrice de talk-show amĂ©ricain dont elle a toujours Ă©tĂ© une grande fan, on se retrouve confrontĂ© aux violences infligĂ©es Ă  sa mère par son père. Ce sont des passages qui m'ont bien Ă©videmment bouleversĂ© car ils sont insoutenables. J'ai Ă©tĂ© Ă©mue par la jeune fille qui assiste impuissante aux coups portĂ©s sur sa mère. Dans toute cette souffrance et cette noirceur se dĂ©tachent malgrĂ© tout des moments plus heureux grâce notamment Ă  la jolie histoire d'amitiĂ© qu’entretient l'adolescente avec son jeune voisin sdf Atlas Ă  qui elle se confie et qui lui apporte le soutien dont elle a besoin.

Lily est un personnage que j'ai beaucoup apprĂ©ciĂ© pour son courage, sa volontĂ© et sa capacitĂ© Ă  avoir rĂ©ussi Ă  se remettre d'un tel traumatisme. Elle est dĂ©terminĂ©e Ă  rĂ©ussir sa vie professionnelle mais aussi sentimentale en ne reproduisant pas les mĂŞmes erreurs que sa mère dont elle n'a jamais vraiment compris le choix de rester auprès de son mari violent. J'avoue sans honte que comme elle, j'avais beaucoup d' Ă -priori sur ces femmes qui restent de nombreuses annĂ©es avec leur bourreau. En lisant ce livre ces questions me sont revenues instantanĂ©ment. Pourquoi rester et accepter de revivre cela jours après jours? Pourquoi toujours trouver des excuses Ă  ce dĂ©chaĂ®nement de violence? Et en cela ce roman est intĂ©ressant car il m'a permis de mieux comprendre les victimes, de relativiser en me mettant Ă  leur place. J'ai compris en le refermant grâce Ă  l'histoire de Lily et de sa mère que tout n'est pas noir ou blanc, qu'il existe aussi certaines circonstances qui nous empĂŞchent parfois de faire le choix de la raison.

L'autre point intĂ©ressant qu'il me semble important de citer est la capacitĂ© qu'ont les victimes ou tĂ©moins de violences Ă  reproduire inconsciemment ce qu'ils ont vĂ©cu. J'ai lu un jour un article qui expliquait que de nombreuses personnes reproduisent ce schĂ©ma Ă  un moment de leur vie ou sont encore une fois victimes de coups. Ce constat alarmant est très bien retranscrit ici puisque Lily va  se retrouver Ă  la place de sa mère quelques annĂ©es plus-tard. Quoiqu'il en soit c'est donc Ă  partir de lĂ  que mon regard a un peu changĂ©. Si je ne comprenais pas la nonchalance de la jeune femme qui m’Ă©nervait parfois par sa capacitĂ© Ă  rester dans le dĂ©ni alors mĂŞme qu'elle s'Ă©tait jurĂ©e de ne pas reproduire les mĂŞmes erreurs que sa mère, j'ai rĂ©alisĂ© en voyant l'intensitĂ© de leur amour combien il peut ĂŞtre difficile de prendre de telles dĂ©cisions. Comment avoir la force de quitter la personne que l'on aime malgrĂ© tout?  

Ryle est un homme que je n'ai pas totalement rĂ©ussi Ă  dĂ©tester. Peut-ĂŞtre parce que Colleen Hoover dans son histoire a choisi de lui accorder des circonstances attĂ©nuantes. Nous comprenons que lui non plus n'a pas vĂ©cu une enfance très facile puisqu'il a lui aussi subi un vĂ©ritable drame. Bien Ă©videmment cela n'excuse pas son comportement lamentable envers la jeune femme mais je pense qu'il Ă©tait aussi important d'essayer de comprendre le comportement des tortionnaires qui font le choix Ă  un moment donnĂ© de s'attaquer Ă  ceux qu'ils aiment. C'est un thème qui est abordĂ© d'une façon très juste, avec beaucoup de recul. On sent que l'autrice maĂ®trise exactement son sujet et en cela le roman n'en paraĂ®t que plus vrai, plus parlant et plus intense en Ă©motions. 

Pour conclure: 
Un roman qui aborde de façon très juste les violences conjugales du fait que Colleen Hoover s'est inspirĂ©e très largement de faits rĂ©els tirĂ©s de son enfance. Il m'a fait Ă©normĂ©ment rĂ©flĂ©chir sur le sort des victimes, sur la psychologie des bourreaux, et sur les consĂ©quences qu'engendrent de tels drames. C'est un livre que j'ai dĂ©vorĂ© en deux jours et que je vous recommande si le sujet vous intĂ©resse.

Ma note: 17/20.

1 commentaire:

  1. Je n'ai lu que la saga Never Never et j'ai été assez déçue.. Celui-là est sur ma liseuse et je pense le lire prochainement mais j'y vais à tâtons car j'ai lu des avis négatifs et mitigés :/

    RĂ©pondreSupprimer