samedi 3 juin 2017

Assez de bleu dans le ciel.
Maggie O'Farrell.
Editions Belfond.
478 pages.
En librairie depuis le 6 avril.

Résumé:

Une maison au bout d'une piste, Ă  des kilomètres de tout. Autour, rien que l'herbe verte, les trembles aux feuilles chargĂ©es de pluie et le ciel changeant du Donegal. Daniel Sullivan est linguiste, il s'en va donner un cours Ă  l'universitĂ© avant de prendre l'avion pour les États-Unis, son pays d'origine, pour se rendre Ă  l'anniversaire de son père qu'il n'a pas vu depuis des annĂ©es.  Ă€ ses cĂ´tĂ©s, dans la voiture qui le conduit Ă  l'aĂ©roport, sa femme Claudette et leurs deux enfants. C'est lĂ , dans cette voiture, que Daniel apprend Ă  la radio le dĂ©cès de Nicola, son premier amour. Une cascade de souvenirs se dĂ©versent et une question : se pourrait-il qu'il soit responsable de sa mort ?  Le doute le ronge, implacable. Et une envie, deux en fait : dĂ©couvrir la vĂ©ritĂ© sur Nicola ; revoir sa famille, son autre famille, ses deux grands enfants qu'il a abandonnĂ©s soudainement aux États-Unis dix ans plus tĂ´t.  Mais comment dire tout cela Ă  Claudette, cette ex-star de cinĂ©ma fantasque, passionnĂ©e, qui a choisi d'organiser sa propre disparition pour Ă©chapper au monde ? Comment lui rĂ©vĂ©ler l'homme qu'il est vĂ©ritablement ? Et que peut-il encore promettre, lui qui n'a jamais su que fuir ?  Si comme le veut le proverbe, assez de bleu dans le ciel promet une belle journĂ©e, alors chacun peut voyager sans crainte. Il y aura toujours l'amour pour les ramener Ă  bon port...

Mon avis:

Je n'avais jamais lu de romans de Maggie O'Farrell mais j'avais entendu de très bons échos concernant En cas de forte chaleur. Je remercie donc les Editions Belfond d'avoir pensé à moi en m'envoyant son dernier roman qui m'a permis de me faire une idée de la plume de cette dernière.

Assez de bleu dans le ciel est un roman avant tout sur la vie, sur tout ce qu'elle nous rĂ©serve, les moments de bonheur comme malheureusement aussi les Ă©preuves qui jalonneront notre parcours. C'est un rĂ©cit sur la famille, sur les relations humaines, sur le temps qui passe, sur notre aptitude Ă  nous adapter aux changements, sur les erreurs que l'on peut commettre, sur les regrets que l'on peut avoir. Sentiment de trahison, dĂ©pression, solitude, dĂ©sespoir tels sont les Ă©tats psychologiques abordĂ©s dans ce livre qui nous dĂ©montrent toute la complexitĂ© de l'esprit humain. Il y a une certaine nostalgie dans la façon dont l'autrice traite l’histoire de ses personnages qui m'a  beaucoup plu. A travers le personnage de Daniel mariĂ© Ă  Claudette ancienne actrice Ă  succès et père de famille qui un jour voit son passĂ© amoureux lui revenir en pleine figure, plusieurs questions viennent Ă  nous. Peut-on Ă©ternellement fuir son passĂ©? A t-il un impact sur notre avenir? Peut-on vivre avec des regrets? Doit-on nĂ©cessairement corriger certaines erreurs pour pouvoir vivre heureux? Et si nous avions fait des choix diffĂ©rents notre vie actuelle en serait -elle diffĂ©rente pour autant? 

Daniel est un homme que l'on suit donc Ă  diffĂ©rents stades de sa vie puisque le rĂ©cit s'Ă©tend de sa naissance jusqu'Ă  aujourd'hui. Pourtant c'est un homme qui Ă  la fin de ma lecture me semble encore insondable. Peut-ĂŞtre est-ce parce que nous suivons Ă©galement de multiples autres personnages qui gravitent autour de lui avec leurs propres problèmes et leur propre vĂ©cu que je n'ai pas vraiment rĂ©ussi Ă  m'attacher Ă  lui et Ă  le comprendre rĂ©ellement. Si j'ai Ă©videmment compris son besoin de savoir ce qu'il Ă©tait arrivĂ© Ă  Nicola son amour de jeunesse afin de faire taire la culpabilitĂ© qui commence Ă  le ronger, je n'ai en revanche pas compris pourquoi il avait laissĂ© toute sa famille derrière lui sans mettre sa femme dans la confidence. Cette dĂ©cision prise sur un coup de tĂŞte va vĂ©ritablement bouleverser l'Ă©quilibre de la famille recomposĂ©e qu'il s'est construit. C'est un homme qui ne sait plus vraiment oĂą il en est, tiraillĂ© entre son besoin de faire la lumière sur un drame qui a peut-ĂŞtre eu lieu des annĂ©es auparavant et la nĂ©cessitĂ© de faire dĂ©finitivement une croix sur cette histoire d'amour qui ne s'est jamais vraiment terminĂ©e.

J'ai eu beaucoup de mal Ă  vĂ©ritablement m'intĂ©resser Ă  ce que Maggie O'Farrell nous racontait, parce qu'elle change constamment d'Ă©poque et de personnages ce qui est très dĂ©stabilisant. Je ne savais parfois pas qui Ă©tait le personnage dont elle parlait, et qu'elle Ă©tait son lien avec Daniel. J'ai trouvĂ© Ă©galement que certains passages Ă©taient parfois inutiles voir hors sujet, comme par exemple l'histoire du  frère de Claudette et de sa femme qui ne peuvent pas avoir d'enfants. Je me suis souvent demandĂ©e oĂą l'autrice voulait en venir. J'ai par contre adorĂ© les passages concernant les enfants de Daniel car ils nous permettent de connaitre leur point de vue. Je me suis beaucoup attachĂ©e Ă  Marithe qui se rend compte que ses parents lui cachent quelque chose et qui cherche Ă  dĂ©couvrir elle aussi la vĂ©ritĂ©. Bien souvent les enfants sont au cĹ“ur des conflits au sein du couple mais sont laissĂ©s Ă  l'Ă©cart. L’Ă©quilibre de l'environnement familiale dans lequel ils grandissent est pourtant important car il aura forcĂ©ment des rĂ©percussions sur leur psychisme, sur la manière dont ils mèneront leur vie, et en ce sens ce point Ă©tait captivant. 

Pour conclure: 
Un roman intĂ©ressant car il aborde la complexitĂ© des relations humaines et surtout familiales Ă  travers un personnage qui se voit du jour au lendemain confrontĂ© Ă  son passĂ©. Cependant la construction narrative dĂ©sordonnĂ©e ne permet pas Ă  mon sens de comprendre clairement le message que Maggie O'Farrell veut nous faire passer. Dommage.

Ma note: 12/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire