vendredi 21 juillet 2017

Close-Up,tome 3: insaisissable Steve.
Jane Devreaux.
Editions Hugo Roman.
360 pages.
En librairie depuis le 13 avril 2017.

Résumé:

Sandre et Josh semblent tellement accaparĂ©s par leur histoire, qu’ils en ont presque oubliĂ© leurs amis. En particulier Steve que nous retrouvons dans un rĂŽle pour le moins surprenant. FĂȘtard, coureur de jupons... Telle est la panoplie derriĂšre laquelle se cache Steve, le meilleur ami de Josh. Comment va-t-il rĂ©ussir Ă  garder son ami tout en sĂ©duisant l’Ă©lue de son coeur, Marcy ?

Mon avis:

J'ai été agréablement surprise par les deux premiers tomes de la série Close-up, notamment grùce à son héroïne rebelle et peu conventionnelle. C'est en effet un trait de caractÚre que l'on retrouve peu souvent je trouve chez les personnages féminins dans les romances en générale, et en cela cette trilogie est assez originale. Je remercie donc les Editions Hugo Roman pour m'avoir envoyé ce titre.

J'avais un peu peur de me lancer dans ce dernier tome car Steve est un protagoniste que je dĂ©testais, j'avais donc peur de ne pas ĂȘtre aussi emballĂ©e et mĂȘme d'ĂȘtre déçue. Mais c'est sans compter le talent qu'a Jane Devreaux pour nous montrer un personnage sous un nouveau jour, pour nous montrer qu'en chacun il y a du bon malgrĂ© les parts d'ombre, pour finalement nous le faire apprĂ©cier pour ce qu'il est. Steve ne faisait donc clairement pas partie de mes favoris. Arrogant, prĂ©tentieux et vĂ©ritable obsĂ©dĂ© sexuel qui enchaĂźne les conquĂȘtes, c'est un jeune homme qui honnĂȘtement me dĂ©goĂ»tait. Pourtant derriĂšre son assurance et sa froideur envers la gente fĂ©minine se cache un garçon qui en pince depuis de nombreuses annĂ©es pour l'ex de son meilleur ami Marcy. Mais malheureusement pour lui la jeune fille n'a d'yeux que pour son ancien petit ami qu'elle souhaite reconquĂ©rir, et c'est en demandant de l'aide Ă  Steve que ces deux-lĂ  vont petit Ă  petit se rapprocher. 

Marcy est Ă©galement un personnage auquel dĂšs le dĂ©but j'ai eu des difficultĂ©s Ă  m'attacher. Trop sainte-nitouche, trop coincĂ©e, trop passive, trop naĂŻve, j'ai eu clairement plusieurs fois envie de la secouer pour lui demander dans quel monde elle vivait. Sa dĂ©votion pour sa religion est telle qu'elle l'empĂȘche de franchir le cap avec un homme, et c'est d'ailleurs pour cela si selon elle elle a perdu Josh. J'ai mis du temps Ă  rĂ©ellement la comprendre parce que selon moi ĂȘtre croyant n'empĂȘche en aucun cas d'avoir une vie de famille et donc des rapports sexuels. Cependant au fil du roman, au fil des moments qu'elle partage avec Steve elle va tout comme lui d'ailleurs se dĂ©voiler. J'ai ainsi mieux compris par la suite pourquoi tous les deux se comportaient comme ils le faisaient, pourquoi Marcy a en quelque sorte ce blocage et pourquoi Steve n'arrive pas Ă  entretenir une relation sĂ©rieuse avec une fille.

Chacun d'entre eux a un passĂ© chargĂ© et une histoire familiale trĂšs lourde. Je ne m'attendais pas Ă  ce genre de rĂ©vĂ©lation notamment du cĂŽtĂ© de la famille de Marcy. J'ai Ă©tĂ© touchĂ©e par ce qu'a vĂ©cu sa mĂšre mĂȘme si elle reste peu prĂ©sente dans le roman, par son pĂšre aussi qui malgrĂ© ses erreurs a toujours voulu le bonheur des siens et surtout de son couple. On comprend mieux pourquoi Marcy a du mal Ă  faire confiance aux hommes et pourquoi elle s'est retranchĂ©e derriĂšre la religion. Le secret que cache Steve m'a touchĂ© Ă©galement sans doute parce que ses blessures remontent Ă  trĂšs loin dans son enfance. MalgrĂ© tout et bien que son histoire soit complĂštement diffĂ©rente j'ai vu chez Steve quelques similitudes au personnage de Christian Grey dans la sĂ©rie Cinquante nuances de grey de E.L James et cela m'a un peu dĂ©rangĂ©.

Il est vrai que j'ai sans doute moins aimĂ© ce troisiĂšme tome du fait que j'ai mis du temps Ă  apprĂ©cier les personnages principaux, mais il n'en reste pas moins que c'est  un roman qui aborde les notions de prĂ©jugĂ©s, de contraire qui s'attire tout en se complĂ©tant. Steve rĂ©vĂšle petit Ă  petit sa vraie personnalitĂ© au contact de Marcy, qui elle prend un peu plus confiance en elle et d'assurance grĂące au jeune homme. J'ai trouvĂ© qu'il y avait de jolis messages cachĂ©s comme le fait qu'il ne faut pas s'occuper du regard des autres, s'assumer tel que l'on est et ne pas avoir peur du danger si cela peut nous conduire au bonheur. J'ai d'ailleurs relevĂ© un trĂšs beau passage: "Il vaut mieux avoir connu la souffrance et se tromper que d'ĂȘtre passĂ© Ă  cĂŽtĂ© de l'amour parce qu'Ă  premiĂšre vue ça semblait trop compliquĂ©." 

Pour conclure:
Un troisiĂšme tome qui vous fera voir Steve et Marcy d'un Ɠil diffĂ©rent. Leur passĂ© et le contexte familiale dans lequel ils ont grandi m'ont surpris et m'ont permis d'un peu plus apprĂ©cier ce couple si improbable. Jane Devreaux nous montre ici qu'il faut faire fi des conventions et savoir voir plus loin que ce qu'une personne montre d'elle. Une romance qui souffre peut-ĂȘtre d'un peu trop de rĂ©pĂ©titions par moment mais qui reste agrĂ©able, qui est loin d’ĂȘtre creuse et qui clĂŽture efficacement la sĂ©rie.

Ma note: 13/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire